webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Auvergne Rhône-Alpes

Services aux Particuliers

Solidarité entre Potes : du soutien scolaire et un atelier multimédia à Valence

Solidarité entre Potes : du soutien scolaire et un atelier multimédia à Valence

Solidarité entre Potes est une association créée par Philippe Ballet, qui a pour but d’investir les jeunes des quartiers. Ils sont amenés à organiser, entre autres, des activités d’aides aux devoirs et une initiation à Internet.


L’objectif de Solidarité entre Potes

Solidarité entre Potes est une association destinée aux jeunes qui souhaitent s’engager de manière bénévole dans le quartier de Fontbarlettes à Valence.  L’objectif principal est de contribuer à redonner aux jeunes du quartier une capacité d’initiative et de motivation.
Cette association fait suite à la mise en place des séances de soutien scolaire avec le concours des « grands frères » et des « grandes sœurs ». Cette aide aux devoirs pour les plus jeunes, avec le soutien de leurs aînés, a suscité une large adhésion.

La création d’un atelier multimédia

Aujourd’hui, « Solidarité entre Potes » propose une aide aux devoirs, mais également des « camps d’aide aux devoirs », qui associent des activités de rénovation de bâtiments et activités scolaires, des camps de vacances, de loisirs, un club de judo, des formations professionnelles pour les plus âgés et enfin la gestion d’un centre aéré. De plus, l’association a récemment développé un atelier multimédia accueillant enfants et adolescents, toujours dans le quartier de Fontbarlettes. La mise en place d’un Brevet informatique par l’Éducation Nationale a permis de développer cette prestation en partenariat avec les structures scolaires.

Pour chaque bénéficiaire, les ateliers sont personnalisés en fonction de l’âge et des objectifs attendus : initiation à Internet, arborescence, moteur de recherche, messagerie électronique, consultation et recherches thématiques sur des supports comme les dictionnaires et les encyclopédies… Cet atelier est également mis à la disposition du grand public, comme des encadrants bénévoles, avec notamment la publication d’un journal de quartier.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !