webleads-tracker

Emploi, Formation, RH

Sophie Commereuc, première femme à la tête de l’Alliance des Grandes Écoles Rhône-Alpes Auvergne

Sophie Commereuc, première femme à la tête de l’Alliance des Grandes Écoles Rhône-Alpes Auvergne

C’est une première. Créée dans les années 70, l’Alliance des Grandes Ecoles Auvergne-Rhône-Alpes (Agera) n’avait encore jamais porté à sa tête une femme. Sophie Commereuc, directrice de Sigma, école d’ingénieur basée à Clermont-Ferrand, vient d’être nommée à la tête de l’Agera.


Sophie Commereuc est docteur en matériaux macromoléculaires et composites. Elle débute sa carrière en R&D dans l’industrie et se tourne ensuite vers l’enseignement supérieur et la recherche. Elle obtient l’habilitation à diriger des recherches en 2000 et est nommée professeur des universités en septembre 2001.

Depuis septembre 2016, elle est directrice de Sigma, la grande école d’ingénieur mécanique et chimie clermontoise née de la fusion de l’ENSCCF (École nationale supérieure de chimie de Clermont-Ferrand) et de l’IFMA (Institut français de mécanique avancée).

Ingénieure de formation Sophie Commereuc est diplômée de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Clermont-Ferrand (ENSCCF) elle est également titulaire d’un doctorat de l’Université Claude-Bernard à Lyon. Un avant goût de la passerelle qu’elle doit développer aujourd’hui entre les 2 entités géographiques formant la nouvelle grande région.

Femme de réseaux, elle est largement investie dans la Fédération Gay-Lussac, le réseau thématique de la chimie et du génie des procédés mais également l’Université Clermont Auvergne et à la Conférence des Grandes Ecoles, où elle préside la commission Communication.
Enfin Sophie Commereuc est également présidente de 2MAtech (Matériaux et Mécanique Avancée technologie), une SAS filiale de SIGMA Clermont, dont la vocation est de réaliser des prestations technologiques ou de transfert pour les secteurs de l’aéronautique, l’automobile, la métallurgie, la plasturgie, la construction.

Son arrivée à la présidence de l’AGERA symbolise le positionnement fort des écoles auvergnates dans la nouvelle grande Région ainsi que la couverture, par l’AGERA, de l’ensemble des territoires régionaux.

Agera Auvergne-Rhône-Alpes

L’Agera est un réseau d’établissements d’enseignement supérieur en Auvergne-Rhône-Alpes qui compte 42 grandes écoles de la région, représentant 35 000 étudiants, soit près de 12 % de la population étudiante d’Auvergne-Rhône-Alpes. De par sa taille, l’Agera constitue la première conférence régionale d’Ecoles en France.

C’est à la fin des années 1970 que quelques directeurs de grandes écoles de Grenoble, Lyon et Saint-Étienne ont décidé de se rencontrer périodiquement pour mettre en place un organisme destiné à contribuer au développement, à la promotion des grandes écoles de la Région Rhône-Alpes, à engager des actions communes et à être le représentant unique auprès des instances régionales, rectorales, industrielles, administratives ainsi qu’avec des collègues responsables des universités.

L’Alliance des Grandes Écoles Rhône-Alpes Auvergne est une association régionale qui regroupe sous la forme d’un réseau des établissements d’enseignement supérieur. 40 Grandes Ecoles de la Région Auvergne Rhône-Alpes sont membres de ce réseau, ce qui représente un effectif d’environ 33 000 étudiants, soit 12 % de la population étudiante Rhône-Alpes Auvergne.

Elle travaille étroitement avec la Conférence des Grandes Ecoles, structure nationale, en relayant régionalement des chantiers conduits nationalement ou en étant force de proposition par rapport à des initiatives conduites en région.

La pluralité des formations et des Ecoles fédérées à l’AGERA, de statuts et de ministères de tutelle différents, apporte une grande richesse au travers de projets transdisciplinaires alliant ingénierie, management, art et est porteur de nombreuses innovations comme les doubles diplômes Ingénieurs Managers, Ingénieurs Architectes.

La vocation de l’AGERA est de :

  • Représenter les écoles membres auprès de la région Auvergne Rhône-Alpes, des collectivités en général, des pouvoirs publics et des organismes régionaux, nationaux et internationaux,
  • Animer des groupes de travail thématiques permettant le partage des meilleures pratiques et la mutualisation de moyens : (ex : réforme de la taxe d’apprentissage et de la formation professionnelle, couverture sociale des étudiants internationaux), production de livrables (ex : guide des plateformes technologiques, actes pour les Journées Pays),Ces groupes de travail pilotent des manifestations de type Rencontres des Etudiants Internationaux, Journée Portes Ouvertes, Journée Pays.
  • Développer un Think Tank, prospective avec l’organisation de colloques sur le thème de l’innovation, de l’appétence pour l’industrie, de l’innovation pédagogique, Etude sur la Santé et Sécurité au Travail, Mission aux Etats-Unis,
  • Promouvoir et veiller au développement des écoles du réseau : le site web, les Echos de l’AGERA, les communiqués de presse, les réseaux sociaux.

Sophie Commereuc succède à la présidence de l’Agera à Jean-Baptiste Lesort, directeur de l’Ecole nationale des travaux publics de l’Etat (ENTPE).


Frédéric Coureau
Directeur des publications

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !