webleads-tracker

Numérique, Informatique & Télécom

Téléphonie mobile : La fin des frais d’itinérance !

Téléphonie mobile : La fin des frais d’itinérance !

Les voyageurs qui passent d’un pays à l’autre au sein de l’Union Européenne (et même la Grande-Bretagne) peuvent désormais depuis le 15 juin téléphoner, envoyer des SMS et se connecter à Internet sans supplément de tarif.


Les opérateurs de l’Union Européenne ne peuvent désormais plus facturer de frais supplémentaires aux usagers pour un simple appel depuis Madrid, Milan ou Bruxelles en direction de votre entreprise implantée en France. En résumé, le prix reste le même quel que soient le lieu et la destination de vos appels réalisés depuis l’un des 28 pays de l’Union européenne.

Une fois que votre forfait sera épuisé, les opérateurs ont tout de même obtenu que les appels puissent-être facturés plus ‘librement’ mais dans la limite d’un plafond décidé par la Commission Européenne, à savoir 3,2 centimes par minute d’appels et 1 centime par SMS.

Autre nouveauté, lorsque vous recevrez un appel venant d’un autre pays européen, celui-ci ne sera également plus surtaxé.

Attention tout de même à vos forfaits Internet qui peuvent encore ‘légèrement’ varier selon les contrats des opérateurs. Ainsi, même si les abonnés peuvent maintenant surfer sur Internet depuis l’étranger sans être surtaxés, les durées resteront limitées par un plafond qui dépend de leur forfait.

10 ans de négociations

Au final, il aura fallu près de dix ans de négociations pour que disparaissent enfin, au grand dam des opérateurs, les frais d’itinérance (Roaming).
Les réticences auront été fortes mais la Commission européenne aura toutefois pris soin de limiter la durée d’itinérance à 90 jours par an pour éviter les abus… et les pertes des opérateurs.

28 pays européens

En ces temps de Brexit, une petite révision de la liste des pays membres de l’Union Européenne s’impose.

Ainsi vos appels passés depuis la France vers un pays n’appartenant pas à l’UE continueront à être surtaxé.
Pour mémoire, la Suisse n’est pas membre de l’UE… mais l’Angleterre, sur un plan téléphonique, continue à être considérée comme membre.

Inversement certains pays ‘non membres’ de l’UE comme le Liechtenstein, l’Islande ou la Norvège bénéficient également de la fin du roaming.

Les 28 pays de l’Union européenne concernés sont : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni la Slovaquie, la Slovénie, la Suède.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !