webleads-tracker

Industrie

Tresse Industrie, une entreprise éco-citoyenne

Tresse Industrie, une entreprise éco-citoyenne

Inscrire le développement économique et le bien être des habitants de son territoire dans une démarche de développement durable, tel est le projet du Parc Naturel Livradois-Forez. Cette initiative concerne bien évidemment les entreprises à qui il est proposé de partager une stratégie axée sur la RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise).
Après Forginal et la SARL Jakubowski, dont les dirigeants ont adopté la démarche,Tresse Industrie a présenté son propre modèle aux entreprises du territoire.


Le DERSELF c’est faire ensemble

DERSELF est un réseau inter entreprises pour le Développement de la Responsabilité Sociétale des Entreprises du Livradois-Forez (voir article du Journal de l’Eco) créée à l’initiative du Parc Naturel Livradois-Forez. DERSELF réunit des entreprises, des collectifs d’entreprises et des partenaires pour démontrer l’intérêt de la RSE à travers des échanges, des témoignages d’expériences et l’appui aux entreprises volontaires.

Parce que rien n’est plus convainquant que l’exemple, Pierre OMERIN, PDG de Tresse Industrie, a ouvert les portes de son usine aux entrepreneurs et partenaires du réseau DERSELF.

Tresse Industrie, portrait

Tout est dit dans le nom de l’entreprise, Tresse fabrique des tresses à usage technique en textile, en métal, en plastique, pour une clientèle qui touche à quasiment tous les domaines de l’industrie : automobile, aéronautique, spatial, électronique, électrotechnique, médical, pêche, loisirs aériens, agricole, conditionnement, mode…

Située à Ambert, Tresse Industrie est dirigée par TEXPROTEC SAS mais reste une entreprise familiale dont le dirigeant est l’héritier d’une tradition de plus d’un siècle ; il représente la 5ème génération. Le site accueille 44 salariés et génère un CA de 9 665 353 € (Année 2013) avec un résultat net de 740 177 € grâce à la très haute qualité de ses produits basée sur l’innovation et la qualification du personnel. Cette capacité d’innovation et d’adaptation au marché est mondialement reconnue puisque Tresse réalise 50 % de la distribution de sa production à l’exportation. Sa Gaine tressée de blindage CEM, vendue dans le monde entier a obtenu en 2011 le prix des Trophées de l’Innovation délivré par le CiEN – Le Carrefour de l’Industrie Electronique et Numérique catégorie Composants & sous-ensembles qui récompense l’innovation et la créativité.

Plus récemment, Tresse Industrie a reçu un autre prix, le Trophée du développement managérial, une expérience que son Directeur, Pierre Omerin, entend bien faire partager avec les chefs d’entreprise du Lavradois Forez autres désireux de développer la RSE dans leur propre entreprise

Associer le personnel

Impliquer l’ensemble du personnel dans la bonne marche de l’entreprise est un élément incontournable pour ce chef d’entreprise pour qui le développement durable est l’affaire de tous. Concrètement c’est au niveau des méthodes managériales que cette démarche se traduit par l’échange d’informations à tous les échelons.

Une information descendante largement partagée : informations générales dans le livret d’accueil remis (et explicité) à chaque nouvel embauché, informations ponctuelles sur les panneaux d’affichage du personnel, affichage dans les ateliers et bureaux de graphiques rendant compte des résultats en terme de production, qualité et environnement, lettre d’information éditée par la direction et diffusée à tous les salariés

Une information ascendante et transversale faite de réunions avec les délégués du personnel pour prendre en compte les préoccupations du personnel et des temps de regroupement permettant d’échanger de manière plus conviviale à l’occasion de remises des médailles du travail, repas, événements individuels, sportifs, associatifs…

Comme dans toute entreprise engagée dans une démarche de RSE, la recherche d’amélioration des conditions de travail est une constante : aménagements en matière du port de charge et d’adaptation des machines, Bilan social RH hygiène sécurité conditions de travail annuel.

En terme de résultats, cette recherche d’optimisation des conditions de travail se traduit par un taux d’absentéisme très en dessous de la moyenne : 3,15% en moyenne annuelle (1)

Agir local, Penser global

Ce qui caractérise Tresse industrie est :«Un fort ancrage local avec un historique de compétences reconnues depuis plusieurs décennies qui ont permis à l’entreprise de se faire connaitre tout d’abord au niveau national français puis, au fil des années, cette reconnaissance s’est élargie à l’Europe puis plus largement sur certains pays d’Asie ».

Pour autant Tresse ne renonce pas à son enracinement dans le Parc naturel régional Livradois-Forez, à la perpétuation des traditions locales en termes de savoir-faire et de mode de vie même si cet ancrage local lui pose quelques problèmes de recrutement.

Qu’il s’agisse de postes de production pour lesquels le recrutement local est satisfaisant ou sur des postes très qualifiés pour lesquels il faut parfois aller chercher loin la main d’œuvre, le challenge pour Tresse est de développer et conserver les compétences au sein de l’entreprise. Aller chercher des compétences au loin impose de savoir se montrer très attractif. L’entreprise va donc s’impliquer dans l’aide à la recherche d’un logement, d’un emploi pour le conjoint, et pour l’intégration dans la vie locale.

L’innovation est un très fort facteur de progrès et de compétitivité fédérant les énergies

Une autre difficulté est de trouver une main d’œuvre qualifiée dans un secteur d’activité très spécifique pour lequel la formation initiale n’existe quasiment pas. C’est donc dans l’entreprise que s’apprend le métier et cet investissement dans la formation, y compris la formation des tuteurs qui encadrent les nouveaux embauchés, ne peut se concevoir sans une politique de gestion des Ressources Humaines qui place l’homme au cœur du dispositif.

Pour son dirigeant, cela passe par une évolution professionnelle des salariés motivés et impliqués et par une  politique d’embauche (93% de personnel en CDI au 01/01/14, pour 21 intérimaires en 2013 soit 3,4 ETP ) et l’importance donnée à la fidélisation : l’ancienneté moyenne est de 13 ans pour un effectif jeune : 34% des employés a moins de 5 ans d’ancienneté

L’effort de formation comprend donc une volet Formation interne d’adaptation au poste de travail et un volet formation continue lié aux Outils et méthodes de travail imposées par un contexte de mutation industrielle permanente (R&D, secteurs de pointe)

EQIPSS pour définir l’entreprise éco-responsable

L’évolution des pratiques managériale de Tresse Industrie remonte aux années 2000. Son objectif : mobiliser l’ensemble de ses forces vives pour un développement axé sur 6 piliers : EQIPSS pour Environnement, Qualité, Innovation, Productivité, Sécurité, Santé. Ce plan fixe les objectifs et cibles à atteindre.

Cette démarche est allée très vite ; sur chacun de ces piliers, Tresse a réalisé une véritable révolution en une dizaine d’années. En matière d’environnement, l’entreprise a obtenu la certification ISO 14001 en 2002. Au niveau Qualité, les certifications se sont enchaînées à un rythme soutenu : ISO/TS 16949 (automobile) en 2003, ISO 9001 en 2004 et ISO 13485 (médical) en 2008.

Parce que : « L’innovation est un très fort facteur de progrès et de compétitivité fédérant les énergies», la Recherche et Développement s’est épaulée sur la force du groupe par la mise en commun des moyens et a renforcé sa compétitivité par une meilleure organisation des tâches. Les gains de productivité sont allés de paire avec la sécurité car, au delà du strict respect des dispositions réglementaires relatives à la sécurité des biens et des personnes, Tresse industrie cherche à mettre en place des améliorations supplémentaires en relation avec les recommandations d’organismes de prévention et en coopération étroite avec la médecine du travail pour tout ce qui touche à la santé et à la prévention des maladies professionnelles

Pour aller plus loin

Vouloir s’affirmer comme entreprise citoyenne ne s’arrête pas à une diagnostic RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprise) suivi de mesures correctives. C’est un état d’esprit qui irrigue l’ensemble des méthodes et process et vit avec les évolutions de l’entreprise. Tresse Industries a pour engagement d’évaluer au préalable les impacts sur l’environnement des nouvelles activités développées, de maîtriser la production et valoriser les déchets en partenariat avec les prestataires externes, de privilégier des processus de fabrication optimisés pour la protection de l’environnement.

Parmi ces bonnes pratiques, quelques exemples immédiatement transposables à tout type d’activité : le recyclage des palettes par économie circulaire avec réemploi local par une autre entreprise, l’installation d’un système de recyclage des eaux de pluie avec connexion aux toilettes, recyclage des déchets issus de la fabrication, diminution de la toxicité de certains produits.

Pour aller plus loin, Tresse Industrie souhaite prendre en compte la notion d’achats responsables avec les fournisseurs actuels et futurs et s’engager dans la labellisation ISO 26000 « Responsabilité sociétale » pour boucler la chaîne des interventions de la fourniture à la production.

(1) Taux moyen d’absentéisme : 4,26% (15,6 jours) selon les échos du 03/09/2014

Sur la RSE, lire aussi :

La SARL Jakubowski à Thiers, lauréate des entreprises « stars et métiers 2014»
Forginal Industrie, la RSE comme outil de management

Pour en savoir plus :
www.rse-livradois-forez.org
www.tresse.com
Contact : Etienne Clair – PNR Livradois-Forez
e.clair@parc-livradois-forez.org
0473955757

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !