webleads-tracker

Le journal de l'éco -

Édition Puy de dôme

Institution, admnistration et collectivités, territoire

#UP ! 2016 : la jeunesse aime l’entrepreneuriat

#UP ! 2016 : la jeunesse aime l’entrepreneuriat

Ils sont 17, chacun avec son projet, son idée, son rêve, son envie d’entreprendre. Ils sont Auvergnats et soutenus par Auvergne Nouveau Monde pour que leur rêve devienne réalité. Ce sont les # UP! du Nouveau Monde.


Auvergne Nouveau Monde

Chaque année depuis 4 ans, Auvergne Nouveau Monde sélectionne des projets de jeunes à accompagner, en réunissant autour d’eux des entreprises partenaires qui les parrainent. les projets de ces jeunes créateurs sont une vitrine sur la créativité des jeunes auvergnats. Ils démontrent combien il est possible de développer son entreprise en Auvergne, parce qu’on leur fait confiance.

Pour Jean Pinard, délégué général de l’association Auvergne Nouveau Monde, #UP ! est  » un support pour les aider à créer leur activité et à faire valoir leur attachement au territoire. On mesure l’attractivité d’un territoire au degré d’attachement qu’ont ceux qui y vivent ou en sont issus. La succession d’événements comme celui ci permet aux auvergnats de participer à la promotion de l’Auvergne à travers les médias, à travers les entreprises, sur les réseaux sociaux. La marque Auvergne Nouveau Monde est un moyen pour développer une culture d’ambition, une culture de projet. Ce que nous voulons dire aux jeunes c’est produisez, faites valoir votre créativité. »

Comme les 70 autres lauréats des #UP! qui les ont précédés, ils ont fait appel au financement participatif. Ce mode de financement est un levier puissant pour mesurer l’intérêt du projet et, si le nombre de personnes le soutenant est suffisant, pour convaincre les établissements bancaires de les épauler.

Sur Ulule, marquer sa différence

Depuis le 20 janvier ces porteurs de projets sont donc présents sur la plateforme ULULE dédiée au financement participatif mais la campagne de crowdfunding a véritablement débuté le 4 février à l’Espace Renan, où les jeunes créateurs sont venus exposer  » 17 bonnes raisons de les soutenir et partager leur enthousiasme ».

De fait, plutôt que de courir chacun pour soi, c’est dans un bel élan collectif que les jeunes ont lancé leur appel  sur les pages de ULULE. C’est collectivement qu’ils entendent « construire le monde de demain » . Chaque porteur de projet est une plus-value pour Auvergne Nouveau Monde dont il fait la promotion, mais il est aussi une plus-value pour les 16 autres projets exposés. C’est le sens de la vidéo, réalisée pour le lancement de leur projets que l’on peut retrouver sur Youtube.

Les 17 projets #UP! sont présents dans la vitrine de cet espace, que le Crédit Mutuel a dédié aux entreprises et aux associations. Habillé aux couleurs d’Auvergne Nouveau Monde,  la banque affirme son soutien à la campagne de financement participatif. Claudie Fontaine déclare :   » Nous voulons créer des connexions entre les porteurs de projets et les entreprises du territoire collectif, valoriser les actions qui contribuent au développement et au rayonnement de l’Auvergne. « 

Une campagne bien menée

Quand on lance une campagne de financement participatif, l’important est d’être vu. Les pages de présentation des projets doivent être attractives et très explicites. Pour cela, les jeunes ont été accompagnés en matière de communication. En effet, sur Ulule, pour pouvoir disposer de la somme récoltée, il faut avoir atteint 100% de son objectif. C’est une preuve tangible que le projet a son public. Certains projets le trouvent presque immédiatement, d’autres ont plus de difficulté.

Grâce à une présence constante dans les medias, sur les réseaux sociaux, et au soutien d’ entreprises partenaires, le nombre de donateurs a été de 900 en 2012, la 1ère année de l’opération, et jusqu’à 2325 en 2013, en soutien à 29 jeunes qui avaient réussi à lever plus de 120 000€ de fonds.

Pour l’année en cours, 28 000€ ont déjà été récoltés sur la plateforme et plusieurs projets, 10 jours avant la fin de l’opération, ont déjà obtenu leur sésame.

Capacitive Waves a déjà dépassé le seuil espéré de 2 500 €, ce qui permettra à une jeune créatrice, Sarah Eileen Thomas, d’aller poursuivre sa formation avant de créer à Clermont-Ferrand une atelier de réparation, conception de têtes d’amplis et de customisation de guitares électriques. Elle travaille à base de composants récupérés 100% recyclage pour chercher un son parfait.

Même succès pour l’atelier VOUS, qui propose une autre conception du design faisant du client un partenaire pour développer, imaginer, réaliser de nouveaux objets et enfin les diffuser en petites séries.

Départ prévu en avril pour Graines de baroudeurs. L’association a dépassé le seuil des 3 500 € nécessaires pour acquérir le matériel qui permettra à la famille de Caroline, Cédric, Manon et Hugo de réaliser un tour de France de sensibilisation à la situation de handicap.

Plus que 10 jours pour faire émerger leurs rêves

Il est encore temps de donner le dernier petit coup de pouce pour plusieurs projets qui sont très près du but, comme « Mon drive local » de Jean-Sébastien qui veut mettre le commerce de proximité à portée de clic , le » maracuja café » dont l’ambition est toute entière contenue dans son titre et propose des cocktails ensoleillés, le « Baz’art festival, un festival par les moins de 30 ans pour tous les âges, « il était une fois l’Auvergne », « Cultive ta com », « 63.fr », et le « festival du court métrage amateur » de Vichy sont aux portes du succès. Ceux qui ont plus de mal à trouver leurs sponsors n’en sont pas moins originaux et inédits. Aussi, une petite visite sur Ulule ces prochains jours est fortement conseillée pour aller à leur rencontre.

Ils sont jeunes, ils sont entreprenants, ils sont l’avenir de l’Auvergne.

En savoir plus : 

Auvergne Nouveau monde

Voir la vidéo de la soirée du collectif #UP2016

Retrouve les projets sur Ulule



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !