webleads-tracker

Industrie

Usine de tri du Puy-en-Velay : tout le monde vient la visiter

Usine de tri du Puy-en-Velay : tout le monde vient la visiter

Nul n’est prophète en son pays. L’adage bien connu se vérifierait-il jusqu’au Puy-en-Velay, où une usine de traitement des déchets est en train de bousculer tous les modèles existants ?


Dans la préfecture de la Haute-Loire, la technologie innovante 3Wayste, mise en pratique depuis deux ans par Fabien Charreyre, permet de valoriser 90% des déchets contre 15% partout ailleurs. Une première mondiale qui attire pour l’instant surtout les pays étrangers. A l’instar du Canada. Québec et Toronto reviennent la semaine prochaine pour la troisième fois pour visiter les installations et avancer dans les négociations. La Thaïlande, la Chine, le Maroc et l’Île Maurice se sont déjà montrés très intéressés…

120.000 tonnes par an

Car, à n’en pas douter, le système 3Wayste fait des émules. « Nous avons breveté un ouvre-sac qui permet d’ouvrir les sacs poubelles sans dégrader les matières et qui traite 20 tonnes de déchets à l’heure, à raison de 21 heures par jour, soit 120 000 tonnes par an, précise Fabien Charreyre le directeur de l’usine de tri Altriom. La technologie fait doucement son chemin en France pour créer une vraie économie circulaire que tout le monde appelle de ses vœux mais dont les mises en œuvre tardent à être visibles ». Grâce à ce système, plus besoin de centre d’enfouissement ni d’usine d’incinération. Le déchet n’est plus éliminé mais valorisé. « Aujourd’hui, seuls 15% des déchets ménagers sont triés manuellement par les habitants, 85% collectés dans les bacs sont soit brûlés, soit jetés dans des Centres d’Enfouissement Technique, avec les coûts économiques et environnementaux que l’on connait », poursuit Fabien Chareyre.


Nouveau – Rien ne se perd, tout se transforme – 20160623

 

Christophe Lambert ambassadeur

Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, en visite mercredi en Haute-Loire, s’est rendu sur place. Ce jeudi, l’émission Télématin de France 2 a consacré quelques minutes au sujet. Laurent Wauquiez, président de région a annoncé qu’Auvergne-Rhône-Alpes adopterait ce procédé « partout où cela est possible » pour faire de la région celle « qui trie le plus au monde ». Enfin dernier ambassadeur de la technologie 3wayste, et non des moindres, l’acteur Christophe Lambert, qui s’est rendu le 8 avril, à la déchetterie industrielle Altriom, pour en faire la promotion. « En venant ici, j’adresse un message aux élus du monde entier » a-t-il lancé, convaincu de voir émerger au pied des volcans d’Auvergne une technologie qui pourrait révolutionner le traitement des déchets ménagers, durablement.


Null

Un article de Geneviève Colonna d’Istria
Rédactrice en chef de News Auvergne

Pour découvrir News Auvergne:

http://www.newsauvergne.com/



Communiqué de presse du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !