webleads-tracker

Formation, éducation

Wizbii, réseau professionnel des 18-30 ans en pleine effervescence

Wizbii, réseau professionnel des 18-30 ans en pleine effervescence

Wizbii est un média social professionnel qui s’adresse spécifiquement aux étudiants et jeunes diplômés, en leur permettant de développer leur réseau, de faire grandir des projets ou de trouver leur premier emploi. Entretien avec Sophie Lebel, directrice de la communication de l’entreprise.


Wizbii a été fondée en mars 2011 par 3 jeunes diplômés de l’ESC Grenoble : Benjamin DUCOUSSOU, Emeric WASSON et Romain GENTIL. Ils sont partis du constat que 60% des étudiants expriment l’envie d’entreprendre et qu’ils sont tous concernés par la recherche de stage et d’emploi. Or, seulement 10% d’entre eux étaient présents en 2010 sur Linked’In ou Viadéo. « On connaît l’importance du réseau, que ce soit pour entreprendre ou pour décrocher sa première embauche. Les trois amis ont donc voulu créer une communauté où les étudiants et diplômés se rencontrent, donnent vie à leurs projets ou peuvent se faire recruter », précise Sophie Lebel.

La startup à destination des jeunes, créée par des jeunes

La société a été créée à Grenoble avec l’appui de 33 étudiants bénévoles séduits par le concept et venus de tous horizons. Après une croissance très rapide, la société emploie désormais 35 collaborateurs dont la moyenne d’âge est de 26 ans. « Pour attirer les jeunes sur notre réseau, nous avons plusieurs atouts. La gratuité tout d’abord : les jeunes ne payent rien. L’interface web proposée ensuite, très agréable et dynamique, qui rend la recherche d’emploi moins austère. Enfin, des offres d’emploi sélectionnées pour les jeunes qui ont peu ou pas d’expérience et que les entreprises souhaitent former » ajoute Sophie.

Une offre de service multiple, en online et offline

Le site propose aussi des contrats d’alternance, des stages et des VIE (Volontariat International en Entreprise). Côté entreprenariat et mise en connexion de compétences pour mener à bien des projets, ce sont environ 1000 projets de startup qui sont référencés. Le modèle économique de Wizbii est basé sur les contributions des entreprises qui peuvent opter pour des services premium, afin d’être mises en avant auprès de la communauté, et également sur une offre de services offline avec l’organisation d’événements. « Nous proposons des Job Dating, des cocktails de l’entreprenariat et le Wizbii Pro Tour, un tour de France des Grandes Ecoles et Universités pour créer des rencontres entre les étudiants et les grandes marques. Notre approche est à la fois ludique et professionnelle : le CVmaton, par exemple, consiste à demander aux étudiants d’école de commerce de rentrer dans un Photomaton pour se présenter de manière originale en 30 secondes. Les vidéos font ensuite l’objet d’un concours auprès des recruteurs potentiels, avec jury et remise de prix. On conjugue ainsi animation, formation et processus de recrutement. »

François Hollande en visite : « Wizbii devrait être déclarée d’utilité publique pour l’emploi des jeunes »

« En effet, continue Sophie, Avec près de 1 000 nouvelles inscriptions chaque jour, plus de 400 000 membres et 16 000 offres d’emploi actuellement, nous avons la preuve que les services proposés répondent à un réel besoin. En 2014, nous avons estimé à 10 000 les offres d’emploi ou de stage pourvues grâce à notre réseau, en online ou en offline. Pour aller encore plus loin dans l’accompagnement des jeunes, nous avons complété notre proposition par un blog. La Ruche propose des contenus dédiés, tels que interview ou actualité des entreprises, et des conseils, par exemple sur la rédaction de CV ou de lettre de motivation. C’est un blog collaboratif, dont une partie du contenu est produite par les jeunes, qui peuvent par exemple donner leur avis sur une entreprise dans laquelle ils ont fait un stage. C’est très instructif et apprécié ».

Lors des 6 derniers mois, l’entreprise en perpétuelle effervescence a lancé les versions mobiles du site et commencé son développement à l’international. « Les premiers retours sur l’Italie et l’Espagne sont excellents, avec déjà près de 40 000 inscrits. Les membres de tous les pays ont accès à la même base, ce qui permet de se connecter facilement à l’étranger, pour un stage par exemple » conclut Sophie.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

A lire également

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !