webleads-tracker

Clubs & réseaux

Les Toques d’Auvergne atteignent des sommets le 30 septembre !

Les Toques d’Auvergne atteignent des sommets le 30 septembre !

Louis Bernard Puech, restaurateur à Calvinet dans le Cantal et président des Toques d’Auvergne, entouré des chefs Jean-François Fafournoux, Jean-Marc Pourcher, Cyril Zen et André Perrier, présente le rendez-vous annuel des gastronomes auvergnats : « les Toques au Sommet ».


Cette année, le « Toques Show » aura une saveur toute particulière puisqu’il sera inscrit dans la démarche, qui émane du Département mais implique toute notre région, de classement de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est en clôture d’un week-end festif organisé par le Conseil général, où les 5 sens seront mis à l’honneur, que les Toques entreront en scène.

Louis Bernard Puech, président des Toques d’Auvergne, explique :
« I had a dream : le Puy-de-Dôme. Les Toques d’Auvergne méritaient le Puy-de-Dôme et le Puy-de-Dôme méritait les Toques d’Auvergne. Aujourd’hui, avec l’aide du Conseil général, de la Ville de Clermont, de Clermont Communauté, de la CCI et de partenaires privés, le rêve est en passe de se réaliser. »

Point de vue gastronomique, les palais les plus exigeants seront comblés, tant s’ils s’autorisent le menu déjeuner de gala concocté par les Toques de Haute-Loire avec Jacques Marcon en chef d’orchestre (95 € boissons et café compris), que s’ils préfèrent la formule « Pique-Nique Bucolique » mitonnée par les Toques du Puy-de-Dôme (25 €). L’un et l’autre mettront à l’honneur des produits régionaux et de saison tels les cèpes, la lentille verte du Puy, la myrtille, le poulet de l’Allier ou encore le saumon qui, rappelons-le, fraie aussi dans nos rivières.

Le service du déjeuner de gala sera assuré au restaurant du sommet du puy de Dôme par les élèves du lycée hôtelier de Chamalières, dont le chef des travaux, Frédéric Huret, a lui-aussi rejoint le réseau des Toques d’Auvergne, ancrant davantage encore cette association dynamique dans la transmission et l’enseignement.

Pour l’occasion, le Conseil général offre à tous les participants l’aller/retour en panoramique des Dômes, et les Toques d’Auvergne, un casse-croûte en gare de départ à partir de 9h30.

Vous pourrez également remplir vos paniers lors d’un « marché de produits du terroir et art de la table » de 10h à 16h à la Maison de Site. Il est d’ailleurs toujours temps pour les producteurs intéressés de réserver un stand. Une belle opportunité de parler de son travail et de développer son réseau.

Même si les contraintes environnementales liées au site du puy de Dôme ne permettent pas qu’il y ait cette année de démonstrations culinaires par les Toques, les cuisiniers amateurs sont invités à participer à un concours de cuisine autour des champignons, pour gagner des cours et repas à la Bergerie de Sarpoil, au lycée hôtelier de Chamalières ou chez Jean-Marc Pourcher. C’est Cyril Zen, grand habitué des concours, qui se charge de la présélection des 8 finalistes qui viendront faire déguster leur plat ou dessert froid à 11h à la Maison de Site.

Pour participer, il suffit d’envoyer sa recette aux champignons, dégustable froide, avant le lundi 23 septembre 2013 à concourtoques.cz@gmail.com

Au-delà d’une manifestation épicurienne supplémentaire, Eric Gold, conseiller général de Randan, en charge des dossiers concernant la Chaîne des Puys, souligne l’importance de l’implication des Toques dans notre territoire : « Les Toques sortent de l’ordinaire et proposent des expériences nouvelles à tout un chacun. Elles sont un partenaire essentiel pour le Département et la Région sur l’ensemble des manifestations qu’elles proposent. Elles contribuent à la valorisation et à la préservation de notre patrimoine naturel et rendent notre territoire attractif. Ainsi, les acteurs économiques locaux y trouvent aussi leur compte. »

Louis Bernard Puech confie qu’il a encore fait un rêve pour l’année prochaine… Pour atteindre un autre sommet, dans un autre des départements auvergnats.
En attendant, nous vous laissons rêver, à l’énoncé des 2 menus :

Menu Déjeuner de Gala (95 €)

Velouté aux cèpes façon cappuccino

Fraîcheur de Homard en gelée de crustacés et lentilles vertes du Puy

Saumon confit, quinoa et vinaigrette de pamplemousse

Poulet de l’Allier en croûte de cèpes

Fromages

Le « Felletin » aux myrtilles

Mignardises

Vin blanc
Vin rouge
Digestif
Café
Menu Pique-Nique (25 €)

Sushi de lentilles vertes du Puy au saumon et écrevisses

Marbré de jarret de porc au vin rouge d’Auvergne et foie gras,
Condiment coco et abricots, des herbes et des graines

Tarte aux cèpes, crème de noix et jambon d’Auvergne

Sablé Cantal, Crème de Saint-Nectaire

Entremets verveine-chocolat-poires

Des boissons seront en vente au bar aménagé à la Maison du Site.

Pour une meilleure organisation et parce que les places sont limitées, il est préférable de réserver bien vite au 07 61 10 58 46.

 

Un article de la rédaction du Journal de l’éco
Clémence Moulinou
Coordinatrice :  Stéphanie Bonnet

s.bonnet@assistance-commerciale.com



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !