webleads-tracker

Services à l'entreprise

Orange : le Très Haut Débit en Auvergne d’ici à 2014

Orange : le Très Haut Débit en Auvergne d’ici à 2014

Le groupe France Télécom, rebaptisé Orange depuis le 1er juillet 2013, agrandit l'étendue de son réseau et propose le Très Haut Débit et la 4G mobile en Auvergne. Cette nouvelle couverture technologique du territoire correspond à une demande prégnante des consommateurs en matière d’instantanéité et de rapidité.


En cette rentrée, Jean-Marie Montel, délégué régional du groupe Orange pour la région Auvergne, accorde un entretien au Journal de l’éco. Il revient sur le déploiement du Très Haut Débit ainsi que sur l’opération baptisée « Orange reprise ».

Jean-Marie Montel revient sur les nouveaux projets technologiques qu’il a vu naître tout au long de sa carrière chez Orange : « J’ai vu le décollage du téléphone dans les années 1980. J’ai également assisté à l’arrivée du  Minitel, des mobiles avec Radiocom 2000, Itinéris, la 3G et maintenant :  la 4G. Dans le milieu des années 1990,  j’ai vu l’arrivée d’Internet avec Wanadoo et puis aujourd’hui, je vois l’arrivée du Très Haut Débit avec le réseau fibre et la 4G mobile. »
38 ans de carrière chez Orange ont permis à cet ingénieur de formation d’occuper de nombreuses fonctions au sein du groupe, aussi bien dans la vente que dans le management commercial et la direction de projets. Aussi, Jean-Marie Montel a participé de 1988 à 1992 aux projets olympiques de France Télécom pour les jeux d’Albertville. Fort de ces différentes responsabilités acquises depuis 1976, aujourd’hui, cet ingénieur représente Orange sur la région Auvergne.

Fier de sa société, Jean-Marie Montel présente Orange comme « une marque mondiale, porteuse de valeurs universelles avec 170 000 collaborateurs dans le monde, 80 000 en France et plus de 1 500 en Auvergne dont plus de 600 techniciens qui interviennent sur nos réseaux. La moitié des emplois en Auvergne sont maintenus dans la région alors qu’ils pourraient être délocalisés ».

L’activité d’Orange est extrêmement diversifiée puisque ses prestations couvrent aussi bien les services liés à la téléphonie (qui devient vraiment très minoritaire) que des offres quadruple play (téléphone sur IP, télévision, Internet et mobile) pour les particuliers.
Le groupe met à disposition des entreprises une multitude de solutions : le Cloud, la sécurité et les solutions en ligne ». L’offre Cloud consiste à utiliser des infrastructures et des logiciels directement gérés par Orange. Pour les industries, ce service allie baisse des coûts, souplesse et réactivité (mise en service sous 24 à 48 h de nouvelles applications). « Orange s’attache à créer une vrai proximité avec ses clients grâce à des délais intervention extrêmement rapides ».

Le 16 juillet 2013, une convention est signée entre l’entreprise et la Région Auvergne. Il s’agit de couvrir au plus vite, d’ici fin 2017, la plus grande partie de la population en Très Haut Débit. Cet engagement se fait essentiellement par la fibre optique (parce qu’aujourd’hui c’est le support qui permet de faire face à tous les débits), mais aussi par le cuivre, par des solutions radios ou encore des solutions satellites pour les auvergnats habitant dans des communes relativement isolées. Cette convention vient compléter le programme de déploiement du Très Haut Débit déjà engagé par Orange puisque des communes comme Clermont-Ferrand, Chamalières et Cournon sont déjà équipées. Le planning “fibre” des investissements d’Orange est déjà annoncé pour 2014 et 2015.

La 4G Mobile, quant à elle, a été ouverte le 4 avril 2013 à Clermont-Ferrand et couvrira fin 2014 les autres départements auvergnats. La 4G permet des débits plus importants : c’est avant tout un confort d’utilisation car les applications sont de plus en plus consommatrices.

Pour Orange, la rentrée 2013 est tournée vers la responsabilité sociale d’entreprise avec l’opération “Orange reprise”. Le groupe propose au grand public une offre de reprise de leur ancien terminal, mobile ou tablette, pour un montant allant jusqu’à 400 € selon le modèle et l’état de l’appareil. Pour chaque reprise, 2 € sont reversés à Emmaüs International afin de financer la collecte et le recyclage des déchets mobiles en Afrique. A partir du 12 septembre, à l’occasion des « Journées Orange Reprise », les 100 000 premiers mobiles rapportés permettront à leur propriétaire de bénéficier d’une remise de 10 € minimum sur un prochain achat.

Un publi-rédactionnel du Journal de l’éco
Thomas Fauveau
En savoir plus : www.orange.fr

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !