webleads-tracker

Tourisme, restauration

Le Golf Cross vient frapper aux Portes du Sancy

Le Golf Cross vient frapper aux Portes du Sancy

Depuis cet été, la clientèle des Portes du Sancy peut s'adonner à une nouvelle activité : le Golf Cross. Une première en France puisqu'aucune structure permanente ne permettait à ce jour la pratique de ce sport, encore peu connu du grand public. Retour sur le lancement de ce nouveau loisir inédit au cœur du massif du Sancy.
 


« Le tourisme de moyenne montagne est confronté à une évolution des comportements touristiques et à la perception de son offre. Il doit répondre à de nouvelles motivations et ainsi professionnaliser son approche du tourisme ». C’est à cette affirmation que Christophe Guivarc’h et Stéphane Crégut ont voulu répondre en associant leurs compétences au sein d’AIP SANCY pour imaginer et donner vie au resort Les Portes du Sancy.
Aujourd’hui, les deux associés ont choisi de diversifier leur offre en proposant en plus de leurs solutions d’hébergement, un spa ainsi que le Golf Cross.

Dans ce sport, originaire de Nouvelle-Zélande, les règles sont similaires à celles du Golf classique, à la différence que la balle n’est plus ronde mais ovale et que les trous deviennent des buts !
L’idée étant évidemment de placer la balle entre les perches, ce qui ne devrait pas trop dépayser les Auvergnats nés en terre d’Ovalie.
Le Golf Cross peut se jouer partout et le terrain ne nécessite pas d’entretien particulier contrairement aux greens de golf.

Cette nouvelle activité apporte une valeur ajoutée non négligeable à ce projet immobilier imaginé par AIP Sancy et répond parfaitement aux nouvelles attentes du tourisme « nature » de moyenne montagne. Christophe Guivarc’h et Stéphane Crégut ont bâti ce projet de rénovation immobilière en trois parties : une résidence secondaire de 15 appartements, une résidence de 30 meublés touristiques et un hôtel 4* de 31 suites. Ce projet s’étend à la création d’un centre équestre, d’un centre multi-activités, d’un centre randonnée et VTT original. Ce complexe, résolument tourné vers le tourisme de demain, s’adresse à différents profils d’investisseurs et “d’éco-touristes.”

Un article de la rédaction du Journal de l’éco
Pierre-Thomas Déniel

 

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !