webleads-tracker

Réseaux

FBS ALUMNI, Etienne Dubois : Une association de diplômés forte de 37 000 membres !

FBS ALUMNI, Etienne Dubois : Une association de diplômés forte de 37 000 membres !

Née dans le sillage du rapprochement de 5 grandes écoles de Commerce Françaises sous la bannière France Business School (FBS),  l'association FBS Alumni, créée le 12 décembre 2012, rassemble l'ensemble des diplômés des ESC de Brest, Amiens, Clermont-Ferrand, Tours et Poitiers.
Etienne Dubois, son président, dévoile au Journal de l'éco l'état d'avancement de ce rapprochement et les projets que l’association, forte de près de 37 000 diplômés, entend mener.
 

Sur la photo : A gauche : Francoise Roudier – Directeur du campus Clermontois du groupe FBS   /   A droite Etienne Dubois – Président de l'association FBS Alumni


La position d’Etienne Dubois, président de l’association FBS Alumni, sur la création toute récente de la marque FBS est très claire « Nous savions que nous étions arrivés au bout d’un système, celui des ESC classiques. Nous n’avions plus de pistes sérieuses de développement pour nos écoles et l’ESC Clermont en particulier. Nous avons intégré le groupe de travail avec la CCI pour rechercher de nouvelles perspectives et travailler sur les forces et les faiblesses de chacun. La signature officielle du rapprochement de 5 établissements derrière une même bannière a marqué le début d’une nouvelle vie pour les écoles fondatrices et confirme la volonté des tutelles et des directions d’imaginer un nouveau modèle d’école. »

> 2012, l’année de la création

Les associations de diplômés fondatrices de FBS Alumni (ADESC – ESC Brest, Diplômés d’ Amiens – ESC Amiens, Diplômés de Clermont – ESC Clermont – Ferrand et Escem Pro – ESCEM) représentant un total de 37 000 « anciens ».
“Nous avons décidé de fusionner de la même manière que l’école” déclare Etienne Dubois. “La fusion n’est pas encore terminée mais elle va se faire avant la fin de l’année, en octobre. Nous sommes dans les démarches juridiques. C’est compliqué techniquement car les organisations, les moyens et les statuts de 4 associations fondatrices sont différents. C’est toutefois relativement moins complexe que pour la fusion des écoles car nos associations n’ont pas de personnels directs puisque ce sont les écoles qui nous délèguent des collaborateurs.”

Le nom de l’association créée parle de lui-même : « Alumni » vient du grec et signifie « ceux qui veulent apprendre ». « Malgré les ruptures psychologiques que l’on a  dû assumer, c’est un projet très bien accepté à partir du moment où l’on explique les raisons et les bénéfices  de cette fusion. »

> 2013, l’année de l’organisation

12 administrateurs ont été désignés, 3 par association fondatrice, et le principe d’une Présidence tournante a été acté. Chaque association verra ainsi son Président présider FBS Alumni dans la phase de lancement.
Etienne Dubois, Président des diplômés de Clermont a été élu Président. Il sera secondé de Nicolas Blangy (Amiens), Trésorier.
Au programme, les quatre réseaux vont s’employer à partager les bonnes pratiques, ouvrir à chaque adhérent les manifestations de chacune des quatres associations, rapprocher les organisations et faire emerger une culture commune à tous les diplômés FBS et un grand événement fondateur est prévu au printemps.

« Afin de  travailler en synergie avec l’école, nous avons établi une déclaration de politique générale en précisant les grandes directives de développement de l’association. Un projet qui a été naturellement présenté à la gouvernance de l’école. Une fois cette première posée, nous avons pu bâtir un certain nombre de conventions qui nous permettent aujourd’hui d’exister et de pouvoir fonctionner. »
Deux conventions régissent notamment le fonctionnement de FBS Alumni : une première visant à donner à l’école le mandat nécessaire afin de procéder à la collecte des côtisations pour le compte de l’association en même temps que les droits d’inscription « Un diplômé qui adhère à l’association paye une fois pour toute le droit d’entrée dans sa vie. On ne compte plus de cotisations annuelles. ».
La seconde convention précise les  moyens que l’école met à disposition de l’association et plus particulièrement les moyens humains. « Nous avons ainsi au sein de FBS Alumni 4 permanents à temps plein ainsi qu’une directrice que les diplômés clermontois connaissent bien puisqu’il s’agit de Florence Saugues”

> 200 bénévoles, 5 commissions : FBS Alumni met en place son organisation

Les différentes associations de diplômés ne fonctionnaient pas toujours de la même manière. « Notre fierté est de pouvoir dire que c’est l’association de Clermont-Ferrand, peut-être la plus structurée, ou, tout au moins, la plus avancée dans son organisation, qui à servi de « modèle » pour orienter l’organisation de FBS Alumni.

Au sein de FBS Alumni on dénombre pas moins de 5 commissions animées par 200 bénévoles :
– la commission France, qui anime le réseau des diplômés sur toute la France ;
– la commission Monde, qui compte près de nombreuses implantations dans 47 pays. Les diplômés se regroupant par grandes zones géographiques ;
– la commission carrière, qui a pour vocation de soutenir les diplômés dans leur recherche d’emploi et l’évolution de leur carrière ;
– la commission communication, qui appuie l’école dans sa démarche de faire connaître la marque, le programme et la formation continue. « Les diplômés ont un intérêt certain de développer l’image de marque de FBS pour se vendre sur le marché de l’emploi. »
– la commission réseau et entreprenariat.

« Pour gérer ces commissions, nous avons décidé de systématiquement mettre en place un triumvirat: un diplômé bénévole, un collaborateur permanent et un membre élu du conseil d’administration. Nous avons ensuite envoyé un appel à projet auprès de l’ensemble de notre réseau afin de pouvoir prendre en considération les bonnes idées  de chacun. »

Entre l’association et la direction de FBS Consulting, l’entente est excellente comme le souligne Etienne Dubois : « Nous sommes reconnus par l’école et intégré dans le projet FBS. Nous travaillons de concert avec l’école et sa gouvernance et nous avons des objectifs communs. Le projet FBS est ambitieux et novateur, nous devons mobiliser nos 37 000 diplômés pour en faire des abassadeurs. »

Un article de la rédaction du Journal de l’éco
Catty Tavel – Frédéric Coureau


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !