webleads-tracker

Artisanat & services

GRX Moulages : un parcours sans faute !

GRX Moulages : un parcours sans faute !

Grâce à des connaissances techniques solides et une conjoncture favorable dans ce secteur, Franck GRANEIX a su, en quelques mois, se positionner comme un acteur incontournable du milieu. Son atelier de moulage de figurines est sans conteste une réussite.


Titulaire d’un CAP en menuiserie, Franck Graneix oscille entre « mille métiers et mille galères », ce qui lui permet de diversifier ses connaissances. Il réalise alors qu’il est « un parmi d’autres à chercher un emploi » dans un secteur qui ne lui correspond plus. Il consacre son temps libre à sa passion de toujours : la confection de figurines par moulage. Un artisan proche de la retraite incite Franck Graneix à franchir le pas et le désigne comme son « dauphin », destiné à reprendre le flambeau.

Il en est ainsi, Franck Graneix se lance dans l’aventure comme créateur d’entreprise. Après une formation de deux semaines à la Chambre des Métiers, début 2013, il prend son temps pour choisir ses partenaires, son atelier et « tout mettre en place ». « Quand on décide de créer son entreprise, beaucoup partenaires potentiels vous contactent. Il faut alors choisir avec attention les personnes qui vous entoureront ». Il insiste particulièrement sur le choix de son expert-comptable. « C’est elle qui m’a aidé à rédiger les statuts, m’a conseillé sur le plan fiscal et sur l’étude du marché. C’est aussi grâce à elle que j’ai pu obtenir un prêt d’honneur ».

La clientèle de GRX Moulages est composée d’artistes, de particuliers, mais surtout de sociétés d’édition de figurines. « Si je voulais bien gagner ma vie, je ne moulerais plus que pour des artistes. Mais ce serait alors la disparition de toute une partie de ma passion. Il faut bien comprendre que le moulage est un métier de passionnés, pas simplement du business. » Ce milieu exige le respect du secret car chacun développe ses propres techniques de moulage et ses propres formules chimiques permettant d’obtenir une matière idéale. Cet aspect du métier en fait sa force : « il nécessite un travail de qualité et de précision ». Par exemple, « certains concurrents ont tenté de délocaliser leurs ateliers en Chine, les coûts en furent réduits, mais l’innocuité de la figurine n’était plus garantie ». La matière première développée par Franck Graneix est 90 % moins lourde que l’étain, les frais de port sont donc moins élevés. De plus, l’étain présente des risques pour la santé et pour la nature. La résine, quant à elle, est recyclable et beaucoup moins énergivore !

Depuis l’ouverture de l’atelier en juin 2013, Franck Graneix collabore avec des clients de plusieurs continents, et a développé un service d’impression 3D en haute définition. Il compte, dès que possible, ouvrir un local plus grand afin de satisfaire la demande et embaucher un ou deux passionnés de travaux manuels.

Franck Graneix se définit comme un « bienheureux » qui a eu la change d’entrer dans « un marché de niche où il y a peu de concurrence ». Il a rencontré les bons collaborateurs qui ont cru en son projet et est aujourd’hui adhérent au Groupement des Créateurs d’Entreprise d’Auvergne. Ce créateur à qui tout sourie veut rassurer ceux qui suivraient la même route : « l’angoisse et la peur sont salutaires. L’excès de confiance fait prendre des risques, alors que le doute permet de réfléchir. »

Un article de la rédaction du Journal de l’éco

                                            Agnès D.

 

En savoir plus :GRX Moulages
63116 BEAUREGARD L’EVEQUE
04 73 68 19 30
contact@grxmoulages.com


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !