webleads-tracker

Art, culture, divertissement

Bad Eagle Studios : un outil d’enregistrement et de production de classe internationale

Bad Eagle Studios : un outil d’enregistrement et de production de classe internationale

Depuis juin 2013, Bastien Busi a repris et renommé « Bad Eagle Studios », le studio d'enregistrement musical situé sur le campus des Cézeaux. Entouré d'une équipe dynamique, le jeune gérant et réalisateur artistique entend bien faire de « Bad Eagle Records » un label de référence dans l'industrie musicale.


Musicien multi-instrumentiste, auteur-compositeur, ingénieur son et réalisateur artistique, Bastien Busi a bien voyagé à travers le secteur musical. En 2008, après avoir décliné à une proposition de contrat d’artiste, il saisit l’opportunité de travailler en tant que producer (ndlr, réalisateur artistique) pour un label américain. Grâce à cette expérience, Bastien Busi appréhende les rouages de l’industrie musicale. Pendant les 5 années qui suivent, Bastien Busi partage son temps entre la production, l’import de matériel de musique haut-de-gamme de l’Amérique du Nord vers la France, et fait murir un projet de création d’entreprise alliant studios de répétition et label musical. « Il y a une part d’inné dans l’entreprenariat, je pense qu’on nait avec cette volonté d’entreprendre au sens économique du terme. Quand l’opportunité de reprendre Studios 160 s’est présentée, je venais de renoncer à un projet de création d’entreprise, et après mûre réflexion, j’ai décidé de franchir le pas car en dépit des difficultés inhérentes à cette reprise, je voyais en cet outil un fantastique potentiel de développement. Je suis accompagné d’une belle équipe et ensemble nous allons faire en sorte que le studio obtienne les lauriers qu’il mérite ».

« Nous proposons un service 360° c’est-à-dire que nous sommes en mesure de suivre un artiste de A à Z ». Composition, arrangements musicaux, enregistrement (prise de son, mixage et mastering) réalisation artistique et édition (publishing) font partie des services proposés par l’équipe du studio. « Nos infrastructures se composent d’une régie (control room) équipée de matériel haut-de-gamme, et deux studios de prise de son. Le studio principal, Studio A, est le plus spacieux et chaleureux. Il permet des prises de son “naturelles” en utilisant l’acoustique modulable de la pièce. Le Studio B, quant à lui, est une cabine à l’acoustique très traitée, pour des prises de son plus “neutres”. S’ajoute à ces trois pièces une petite kitchenette et une salle de détente pour les artistes. »

Avec ses ingénieurs du son, arrangeurs, compositeurs, réalisateurs artistiques, graphistes, photographes, Bastien Busi entend bien faire de « Bad Eagle Records » un label de référence dans l’industrie musicale. « L’objectif est de devenir un label reconnu et de permettre à des artistes (en partie locaux) que nous soutenons de se développer. » A l’instar de Gwad, rappeur clermontois, dont le nouvel album  « Entre les lignes », à paraître prochainement, a été entièrement produit et enregistré dans les locaux du Bad Eagle Studios. « Nous soutenons et produisons des artistes en lesquels nous croyons». Rohff, Sefyu, La Mala Rodrigez, Taïro et des artistes clermontois tels que Sly de Bruix ou encore nationaux tel que Stormilianz font partie des références du studio.
La valeur ajoutée du studio réside dans l’offre globale qui est proposée aux artistes. Une fois un projet musical abouti, l’artiste peut disposer de services connexes tels que la conception de making of, clip vidéo, site Internet, création de logo et d’identité graphique, photographie, qui alimenteront sa promotion.

Bad Eagle Studios propose également des solutions d’hébergement pour les artistes venant enregistrer. « Nous nous investissons dans la recherche d’une expérience optimale pour nos hôtes et pouvons proposer différentes options de logement. ». L’implantation à Clermont-Ferrand, au cœur des volcans, est un atout pour le studio puisque bon nombre d’artistes souhaitent être au calme pour enregistrer, loin de l’agitation parisienne.

Un article de la rédaction du Journal de l’éco
Marine Bosse

En savoir plus :

Bad Eagle Records
BP 70043
63171 AUBIERE CEDEX 1
http://www.bad-eagle.com
contact@bad-eagle.com


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !