webleads-tracker

Institutions, collectivités

« Les Portes AIP Sancy » : les collectivités locales convaincues !

« Les Portes AIP Sancy » : les collectivités locales convaincues !
Daniel Roux, maire de Chambon-des-Neiges

Inaugurées le 18 juillet 2013, « Les Portes du Sancy » offrent un potentiel touristique exceptionnel. La réhabilitation de la station de Chambon-des-Neiges en un Resort éco-responsable a été initiée par la société AIP Sancy et chaudement félicitée par les communes de Chambon-des-Neiges, Murol et Saint-Nectaire. Daniel Roux, maire de Chambon-des-Neiges, raconte son combat afin d’améliorer l’attractivité du territoire du massif du Sancy.


Fermée depuis six ans, la station de Chambon-des-neiges se refait une beauté grâce à la société AIP Sancy. Hébergements, parcours de VTT, randonnées thématiques, golf cross et bientôt un hôtel, un plan d’eau avec des cabanes sur pilotis, un centre équestre typé « western »… Tout est prévu pour accueillir les touristes avides de dépaysement et de nouveautés ! Ce programme d’aménagement constitue une véritable aubaine pour le territoire du massif du Sancy puisqu’il insuffle une nouvelle dynamique touristique et garantie une viabilité économique. « Je me bats, comme tous les maires ruraux, où la désertification, malheureusement, a été engagée ces dernières années. Nous essayons de faire en sorte qu’elle se stoppe par la création de diverses activités liées à notre territoire. C’est pourquoi les communes de Chambon-des-Neiges, Murol et Saint-Nectaire, sont totalement associées pour défendre ce projet qui revient à l’initiative d’AIP Sancy, notamment à Stéphane Guivarc’h et Stéphane Crégut. » souligne Daniel Roux, maire de Chambon-des-neiges.

Regroupées en syndicat intercommunal, les communes de Chambon-des-Neiges, Murol et Saint-Nectaire ont apporté leur contribution grâce à des subventions et des apports fonciers. Propriétaires de 200 hectares du domaine exploité, les communes ont mis à disposition le terrain à la société AIP Sancy grâce à des baux de location. « Nous allons sans doute créer une SEM (Société d’Economie Mixte) où il y aura un actionnaire majoritaire qui peut être un actionnaire public ou privé. Cette SEM regroupera l’ensemble les initiateurs du projet, communes, hébergeurs, commerçants locaux et autres partenaires. ».

Un projet de telle ampleur a nécessité des négociations avec l’ensemble des acteurs du territoire : agriculteurs, chasseurs, marcheurs et VTTistes. « Je ferai tout pour que ce projet ait un développement dans de bonnes circonstances dans la mesure des possibilités qui me sont acquises. C’est un projet que je porte en moi depuis presque deux ans. La fermeture de la station de Chambon-des-Neiges m’a fait mal c’est pourquoi j’apporte mon fervent soutien à de telles initiatives ! ».



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !