webleads-tracker

Dossiers

Avec Quatre vents, Dominique Gouttequillet vous amène découvrir l’Auvergne vue du ciel

Avec Quatre vents, Dominique Gouttequillet  vous amène découvrir l’Auvergne vue du ciel

A 21 ans, Dominique Gouttequillet a pris son premier envol… en deltaplane ! Véritable passionné, il n’est plus jamais redescendu sur terre et a décidé de faire de sa passion son métier. Pilote chevronné, cet « homme volant » propose un survol de la chaîne des Puys et du massif du Sancy en montgolfière : une façon originale, ludique et inoubliable pour (re)découvrir l’Auvergne sous un nouveau jour…


Mécanicien en cycles, Dominique Gouttequillet décide de remplacer son bleu de travail par une combinaison de pilote aérien. « J’ai découvert le vol libre en 1976 par l’intermédiaire d’un ami qui s’envolait du sommet du puy de Dôme en aile delta. Aussitôt, je me suis inscrit dans une école de delta, activité pour laquelle je me passionne. J’obtiens ensuite ma licence de pilote puis mon diplôme de moniteur. ». Dominique Gouttequillet enseigne d’abord au sein de l’association « Vol libre Sancy » à Chambon-sur-Lac puis créé sa propre structure en 1987.

Avec son entreprise « Quatre vents », Dominique Gouttequillet se spécialise dans l’aile delta. Les sports aériens dépendant des aléas météorologiques, Dominique Gouttequillet décide de diversifier son offre. Il propose alors des promenades en calèche autour du lac Chambon et de la location de vélos tout-terrain. « Je pensais que ces activités pourraient combler les clients qui ne pouvaient pas faire du delta à cause d’une mauvaise météo mais je me suis trompé. Ça n’a pas fonctionné. ».

En 1993, Dominique Gouttequillet cesse l’activité calèche et vélos puis prend en charge un gîte d’étape à Vernet Sainte-Marguerite avec des amis. « Le delta étant, à cette époque, sérieusement concurrencé par le parapente, j’ai décidé de compléter mes prestations par les vols biplace en ULM. Un ami, Michel Bergougnoux, m’a ensuite proposé d’apprendre à voler en ballon. La société des 4 vents prend alors une autre orientation… Pensant que l’enveloppe de la montgolfière est un excellent support publicitaire, je me mets à rechercher des partenaires. Finalement, l’idée plaît à Michel Toury de la laiterie de Theix. Nous travaillerons ensemble de 1997 à 2007. ». Désormais, Dominique Gouttequillet est l’ambassadeur du Département : « Sur la voile de mon ballon est déposé le logo du Conseil général du Puy-de-Dôme – Du relief et des hommes. ».

La montgolfière des « Quatre vents » a déjà transporté des milliers de passagers pour surplomber la chaîne des Puys et le massif du Sancy. « Je tiens à proposer une prestation personnalisée et familiale c’est-à-dire pas plus de 4-5 passagers à bord. J’aime partager la richesse de notre région vue d’en haut ! ».

Un publi-rédactionnel du Journal de l’éco
Catty Tavel
 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !