webleads-tracker

Services aux particuliers

Osiria courtage funéraire : le premier courtier funéraire français est à Vichy !

Osiria courtage funéraire : le premier courtier funéraire français est à Vichy !

Depuis le 24 octobre 2013, la première société de courtage funéraire française est enregistrée à Vichy! Pionnier en la matière, Lionel Pommier propose ses services et accompagne les familles en deuil, tout au long des prestations funéraires.


Lionel Pommier a 36 ans, et déjà trois années passées à la direction des Pompes Funèbres Générales et du Crématorium de Vichy, lorsqu’il réalise la présence d’un « besoin » des familles en deuil. « Lorsque les gens font face à un décès, ils agissent dans l’urgence, méconnaissent leurs droits, les différentes prestations offertes, celles obligatoires et celles optionnelles, les délais à respecter… Au risque de souscrire aveuglément à un contrat par défaut ». Par ailleurs, « les différences de prix ne sont pas toujours justifiées, il est donc essentiel de proposer plusieurs devis rapidement et efficacement. » Lionnel Pommier est déjà en partenariat avec 5 entreprises de pompes funèbres. Ces dernières lui ont fourni leurs tarifs et prestations, ce qui lui permet d’être réactif : « en 15 minutes je peux présenter à mes clients trois devis différents ».Osiria est une société indépendante dont les services sont gratuits. Pour assurer cela, ce sont les pompes funèbres qui rémunèrent M. Pommier, via une commission fixe sur l’acte effectué. Cette commission est non proportionnelle car « il est important de ne pas diriger les familles vers les prestations les plus coûteuses ». L’avantage de ce système est une diminution des coûts de communication pour les entreprises de pompes funèbres, et une visibilité du marché pour les familles ! De plus, Lionel Pommier est présent à chaque étape du processus funéraire, afin de répondre aux questions des proches du défunt et de s’assurer que tout se déroule comme convenu. «  Le coût de la prestation n’est pas le seul paramètre, la qualité de la prestation est aussi importante. C’est pourquoi je me déplace, assiste aux obsèques, et note la qualité des prestations. » Lionel Pommier passe au crible la qualité de la présentation du défunt, de sa préparation, le respect des volontés et des délais, la qualité et la disponibilité du personnel… Cette notation est mise en relation avec les tarifs et permet l’établissement d’un rapport qualité/prix qui sera présenté aux personnes ayant recours à ses services.« Il faut maintenant se faire connaître et lancer une campagne de communication ». En Lionel Pommier ne manque pas d’idées : outre l’envoi de courriers et les présentations dans les maisons de retraite, les hôpitaux et les mairies, ce courtier funéraire s’est associé à un fleuriste. Pour la Toussaint, il a pris en charge 10% du tarif des chrysanthèmes, en contrepartie une carte dans les fleurs indiquait que Osiria Funéraire avait financé une partie de ces plantes.Les faibles coûts fixes engendrés par son activité permettent à Lionel Pommier d’être optimiste quant à l’avenir d’Osiria. Un projet mûrit déjà : créer un site internet permettant de comparer les opérateurs funéraires en métropole, tout en maintenant un contact physique dans les départements et les grandes villes, « la présence humaine étant essentielle dans ce métier ».

Agnès Didierjean



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !