webleads-tracker

Informatique, logiciel, web

Abicom : l’infogérance informatique au service des entreprises

Abicom : l’infogérance informatique au service des entreprises

Spécialisée au départ sur la fourniture de matériel informatique pour les entreprises, la société Abicom a su prendre le virage des « services managés » en proposant à ses clients toute l’infogérance de leurs infrastructures informatiques. Un nouveau service, Progest, est aussi en phase de lancement et deviendra une entité à part entière en avril 2014.


Implantée à Aubière, Abicom a été créée en 1992. Le fondateur étant parti à la retraite en 2003, deux cadres de l’entreprise, Jean-Philippe Borion et Jacques Androdias, ont assuré la direction opérationnelle de l’entreprise jusqu’en 2010 avant de finir par la racheter. « Nous avions un actionnaire qui possédait plusieurs entreprises régionales et nous avons souhaité à partir de 2008-2009 être un peu plus impliqués dans la gestion de la société. Au départ, nous souhaitions reprendre des parts et cela s’est finalement terminé par un rachat global », précise Jean-Philippe Borion. L’entreprise Abicom est aujourd’hui une SAS au capital de 93 000 euros qui emploie 48 personnes. Elle possède désormais une antenne à Saint-Etienne, dans la Loire.

Abicom est ce que l’on appelle dans le jargon informatique une SSDI, c’est-à-dire une société de services et de distribution informatique. « La distribution informatique a été le métier de base à la création d’Abicom. Nous assurons la fourniture de matériel à destination des entreprises, des postes de travail, des serveurs et des réseaux. Cela va de la PME de 5 personnes jusqu’aux grands groupes internationaux comme Michelin et Limagrain. Mais depuis une dizaine d’années maintenant, nous avons pris un fort virage vers les services ».L’entreprise fait beaucoup évoluer ses « services » et travaille notamment autour des « services managés » : « Cela permet aux entreprises, qui n’ont pas de responsable informatique, la gestion et l’infogérance complète de tous leurs systèmes informatiques sous la forme d’un abonnement à l’utilisateur. Les entreprises ont ainsi accès à un support téléphonique local et à des techniciens qui sont susceptibles d’intervenir rapidement. Tout leur système est ainsi supervisé. Le prix est ramené à l’utilisateur. Cela permet aux entreprises de mieux se concentrer sur leur métier de base sans avoir à se soucier de la maintenance de leurs systèmes informatiques en interne ». Jacques Androdias ajoute : « Cette spécialisation d’Abicom vers les services, l’audit et le conseil, nous a permis à nous, entreprise régionale, de contrer les ambitions de certaines entreprises lyonnaises et parisiennes désireuses de conquérir des marchés en Auvergne. »

Abicom réalise un chiffre d’affaires relativement stable au fil des années de l’ordre de 12 millions d’euros. Plus de la moitié de la marge brute est réalisée par les services et cela va aller crescendo, selon Jacques Androdias.

“Aujourd’hui, Abicom est en phase de restructuration”, annoncent Jacques Androdias et Jean-Philippe Borion : « Nous sommes dans l’optimisation de l’activité commerciale qui s’oriente plus vers la vente de conseils. De plus, nous sommes en train de lancer un nouveau produit qui sera bientôt une entité à part entière et dont nous pouvons vous révéler le nom : Progest. C’est la capacité à vendre aux PME tous leurs outils de gestion, comptabilité, gestion commerciale, paie et immobilisations. Cet outil permet d’accompagner les entreprises dans l’utilisation de ces produits au quotidien avec une hot-line dédiée à cette activité. »

Une grosse part des investissements de l’entreprise repose sur la formation des techniciens et des commerciaux. Abicom possède, par ailleurs, des niveaux de certifications élevés avec tous ses fournisseurs. « C’est vraiment dans l’ADN de l’entreprise. Par exemple, à chaque fois qu’un nouveau produit sort chez Microsoft, ce sont des nouveaux cursus de formation qu’il faut mettre en place pour obtenir les certifications. De même, il y a à peine dix jours, Michael Dell était en visite à Montpellier et il a souhaité rencontré quelques partenaires. Six partenaires étaient conviés et Abicom en faisait partie. C’est une reconnaissance de tout le travail que nous menons avec nos fournisseurs.”

Si Abicom reste une entreprise régionale, elle n’en possède pas moins toutes les qualités d’une entreprise nationale, ce qui en fait un interlocuteur crédible et fiable. Un des challenges du nouvel exercice sera d’augmenter sa notoriété, notamment en utilisant les réseaux sociaux.

Un article de la rédaction du Journal de l’éco
Thomas Fauveau
 


Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !