webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Nicolas Nuger : « La communication ne s’improvise pas, elle s’anticipe ! »

Nicolas Nuger : « La communication ne s’improvise pas, elle s’anticipe ! »

Nicolas Nuger est un directeur de communication « passionné ». Son parcours, son métier, son club… Nicolas Nuger se livre au Journal de l’éco. Portrait.


Rien ne prédestinait Nicolas Nuger à devenir directeur de communication. D’abord, officier de liaison dans la marine nationale puis commercial pour le compte du Crédit commercial de France, Nicolas Nuger rejoint finalement la banque, fondée par son grand-père, en 1992. « J’ai d’abord pris mes fonctions en tant que formateur des techniques de vente auprès des commerciaux. A mon arrivée, la fonction communication n’existait pas encore. Je me suis donc chargé de mettre en place une stratégie et les outils de communication afin d’assurer une meilleure visibilité à notre banque régionale. ».

A la Banque Nuger, la fonction communication est bien plus qu’une fonction support : elle est une « fonction éminemment stratégique puisque les impacts de développement et d’image sont réels ». Pourtant, pour Nicolas Nuger, la communication est un métier méconnu. « Dans l’inconscient collectif, la communication n’est que paillettes. Or, derrière toutes les actions mises en œuvre, c’est bel et bien une stratégie qui est soigneusement réfléchie et organisée Le dircom* est finalement le coordinateur d’une équipe et le porte-parole d’un directeur général ou d’un président. »

Avec l’avènement des nouvelles technologiques, le métier des communicants a évolué. L’ère du numérique les contraint à faire preuve d’une grande réactivité, notamment sur les réseaux sociaux que Nicolas Nuger qualifie de « réseaux soucieux ». En communication, nul n’est tenu à l’improvisation. La maîtrise des crises et  des rumeurs est au cœur des préoccupations des communicants. Tout doit être anticipé !
« Malgré le rythme effréné que nous impose le web, nous devons prendre du recul sur nos actions afin d’être sûrs d’être bien compris par les publics. C’est pourquoi les regards extérieurs sont les bienvenus. Tous les ans, je recrute un stagiaire pour 5 mois et c’est à chaque fois une expérience très enrichissante. Les échanges me maintiennent dans cette constante et nécessaire remise en question. Afin de conserver un haut niveau de créativité, je fais appel volontairement aux services d’une agence, Point G, pour mettre en forme mes supports de communication. »

La Banque Nuger rayonne à l’échelle régionale (Auvergne et les départements de la Nièvre et du Cher) et compte près de 164 collaborateurs. Sa communication externe repose principalement sur trois piliers : « les partenariats sportifs comme l’ASM, les partenariats culturels comme Jazz en Tête ainsi que les partenariats patrimoniaux aux côtés de la Fondation régionale du Patrimoine. L’objectif n’est pas de se disperser mais de donner de la visibilité à notre banque. Pour cela, nous sommes volontairement décalés. Nous allons là où on ne nous attend pas, là où on peut étonner en essayant au maximum de s’entourer des meilleurs. »

De son statut de banque régionale, la Banque Nuger en fait un atout. A ce titre, Nicolas Nuger s’est associé au Conseil général, et ce dès le début, pour porter la candidature de la chaîne des Puys – Faille de Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les signatures de mail ont été modifiées, un film a été réalisé et des déjeuners d’entreprises ont été organisés afin d’apporter une meilleure visibilité à ce projet de territoire.

 Le Club C. Com, le club des dircoms en Auvergne

« Ma passion pour ce métier m’a amené à créer en 2009 un club, le « C.Com », qui regroupe aujourd’hui  les plus grandes entreprises et institutions présentes en Auvergne. C’est un club de 34 dircoms, une sorte de « think tank » de la communication au sein duquel la notion de déontologie est fondamentale (c’est important au moment où la communication est parfois un peu discréditée…). Ce club permet de mutualiser nos ressources, d’échanger et d’éviter l’isolement du dircom. Nous nous réunissons tous les mois. L’occasion d’échanger sur l’actualité de nos entreprises et de débattre sur des sujets clés tels que la communication sur les réseaux sociaux, la communication interne et la communication de crise. »

*Dircom : abréviation pour directeur de communication

Un article de la rédaction du Journal de l’éco
Catty Tavel

Film de soutien à la candidature de la chaîne des Puys – Faille de Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO : http://vimeo.com/33522196


Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !