webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Petits-Dejeuners de la Création : « Les nouvelles voies de financement » – Comment booster sa création ?

Petits-Dejeuners de la Création : «  Les nouvelles voies de financement  » – Comment booster sa création ?

Depuis plus de dix ans, les Petits Déjeuners de la création accompagnent porteurs de projets et entrepreneurs dans leurs démarches de création, développement et management de leur entreprise en leur offrant un espace de rencontres informelles où jeunes créateurs, experts et créateurs plus expérimentés échangent en toute liberté autour d’un thème central au cœur de leurs préoccupations.


Au programme de cette 34e rencontre des Petits Déjeuners de la Création qui s’est déroulée le jeudi 9 janvier 2014 chez FBS Campus Clermont, un thème majeur pour toute jeune entreprise : les nouvelles formes de financement pour booster son entreprise. Animé par Frédéric Coureau président du Journal de l’éco, partenaire des Petits Déjeuners de la Création, 4 témoins et experts ont prit la parole  : Yannick IZOARD d’ OSEO/Bpifrance, Nicolas BALEYDIER de l’ ARDTA, Stéphane GOBRON  de NEURONAX et Marc-Alexis ROQUEJOFFRE – DG de RCF.

Pour se démarquer de la pénurie de concours financier, pourquoi ne pas se laisser séduire par de nouveaux canaux de financement originaux comme, par exemple, le crowdfunding qui consiste à chercher des fonds d’investissement directement sur le Net ?

Ces nouvelles voies de financement qui interviennent en amont du projet (pré-amorçage) répondent à une carence du marché au vue de la sous capitalisation des entreprises au démarrage en France. Ce dispositif  reste un complément du financement des capitaux propres octroyé par les banques et Bpi France et un excellent moyen pour rassurer ces derniers. Il faut noter toutefois que même en utilisant les plateformes de financement participatif, il faut toujours que l’entrepreneur participe personnellement au financement du projet et qu’il considère que c’est un moyen de financer son fond de roulement et sa trésorerie pour l’aider à créer un avantage compétitif.

Nicolas Baladier de l’ARDTA précise que ces nouveaux financements sur le Net, restés sans cadre juridique depuis 2 ans, sont en train d’évoluer depuis les assises du financement participatif en septembre dernier avec la création du statut de conseiller et de la fixation d’un cadre qui devrait leur permettre de se développer.
Marc-Alexis ROQUEJOFFRE, journaliste et chef d’entreprise,  explique que le crowfounding permet de rendre concrète une idée en permettant aux « porteurs d’idées » de devenir « porteurs de projets ». Il  vient de créer sa société de production pour accueillir son projet sur le Net  « Vues d’Auvergne » qui sera lancée officielement  le 21 janvier 2014. Il témoigne que lorsque l’on choisit de passer par ces nouvelles voies de financement participatif, l’objectif premier du créateur d’entreprise doit être d’apprendre à communiquer et expliquer son projet  en ligne pour séduire et convaincre les experts et les investisseurs potentiels issus du grand public. En effet, sur Internet, la notion de confiance qui relève du « droit moral » est primordiale puisque, selon la loi (en cours d’élaboration), il n’existe pas encore de statut légal. C’est pourquoi il est essentiel de rassurer les investisseurs potentiels en montrant des vidéos, etc.

Pour Yannick Izoard  d’Oseo BPI France, le but est de « financer l’économie et les entreprises » et de « faire les champions de demain » en permettant aux PME de devenir des ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire).

Nicolas Baleydier précise que la première mission de l’ARDTA est d’accompagner la création et les projets des entreprises en les aidant à réfléchir sur la structuration de leur démarche. L’ARDTA est sur le point de lancer l’une des premières plateformes de crowdfunding  en France, Wiseed,  qui regroupera pour la 1re fois les trois formes de financement  :

  • 1. le pré achat ou « don pour don » du type Ulule ;
  • 2. l’Equity c’est-à-dire la prise de participation au capital de la société de type Wiseed ;
  • 3. et le système de prêts solidaires entre entreprises et particuliers.

Stéphane Gobron, dirigeant de Neuronax, société de biotechnologies, raconte qu’après une année 2012 difficile, il a souhaité innover en prévoyant une augmentation de capital en juin 2014 qui aura recours à 3 types de financement complémentaires apportés par des Business Angels, des capitaux risqueurs et le crowfunding via la plateforme Wiseed.

Pour réussir quand on fait appel au crowfunding, il faut créer très rapidement une relation de confiance et de soutien au projet à travers les messages écrits que l’on dépose sur la plateforme qui porte son projet et ne pas oublier que cela ne représente qu’une étape de la croissance de son entreprise ou de son projet. Il faut donc bien penser l’architecture de son projet et imaginer dès le départ la sortie des premiers investisseurs afin de ne pas inquiéter de futurs investisseurs.

Les intervenants :

Yannick IZOARD – OSEO/Bpifrance  : Doté d’une double compétence scientifique et managériale, Yannick Izoard crée, dès la sortie de ses études, une société en marketing et stratégie pour le secteur des biotechnologies. Après 3 années de direction de cette entreprise, il rejoint son principal donneur d’ordre, l’Agence Nationale de Valorisation de la recherche (ANVAR) où il prend la responsabilité du développement de l’innovation pour les entreprises des Deux Sèvres (Poitou-Charente) et la coordination pour cette région du Centre Relais Innovation. Après deux ans de cette fonction, il est affecté à la Direction Régionale Auvergne d’OSEO en tant que chargé d’affaires TIC et industries. Enfin, dans le cadre de la nouvelle Banque Publique d’Investissement (Bpifrance), regroupant OSEO, Caisse des Dépôts Entreprises et le Fond Stratégique d’Investissements, il est nommé Délégué Régional Innovation.

Nicolas BALEYDIER – ARDTA  : Responsable du programme Coachs Numériques pour l’Agence Régionale de Développement des Territoires d’Auvergne (ARDTA), il a eu auparavant un parcours de créateur et de dirigeant d’entreprise dans le domaine des nouvelles technologies KARTOO, Visualminer (Internet), mais aussi dans d’autres secteurs : Mapdream, Parfum de Toscane (immobilier et tourisme). Au sein de l’ARDTA, il est chargé du programme Coachs Numériques (accompagnement de 150 entreprises auvergnates dans leurs projets numériques), d’une étude sur les conditions de mise en œuvre d’une plateforme régionale de financement participatif (ou crowdfunding) dédiée aux porteurs de projets et aux entreprises. Par ailleurs, il collabore à la mise en oeuvre des Résidences d’entrepreneurs TIC «  New Deal New Ideas  ».

Témoignages  :

Stéphane GOBRON – NEURONAX  : Après des études de Doctorat de Biologie Cellulaire et Moléculaire, il participe en 1999 à la création d’une première société de biotechnologie, Nucleica, société dédiée au développement de diagnostics moléculaires où il poursuit notamment différents travaux de recherche. En 2003, il crée Neuronax, nouvelle société de biotechnologie, qui se spécialise dans le développement de candidats-médicaments pour le traitement de pathologies du système nerveux central.

Marc-Alexis ROQUEJOFFRE – Ancien Président du Club de la Presse Clermont-Auvergne, co-auteur de livres d’histoire et d’entretiens politiques, auteur de films documentaires de 52 minutes pour France Télévisions et les Productions de La Lanterne, il est actuellement : directeur, rédacteur en chef de Radio Chrétienne en France Puy-de-Dôme – Producteur et présentateur de télévision sur la chaîne Clermont 1ÈRE – Directeur des médias du diocèse de Clermont – Intervenant en Licence professionnelle de journalisme à l’Université Blaise Pascal – Expert APM dans le cadre du développement des relations avec les médias – Animateur de nombreuses tables rondes, congrès, conventions de services publics, de sociétés privées, d’institutions ou d’associations à la demande du « ministère de l’Intérieur, ministère des Transports, Parlement Européen, Conseil Régional d’Auvergne, Mairies, Assurance Maladie, Banques…

Animateur : Frédéric COUREAU
Coordinateur : Gilles FLICHY

Les Petits-déjeuners de la Création, créés par Gilles Flichy et Frédéric Coureau sont aujourd’hui le fruit de l’association de plusieurs partenaires : AG2R/La Mondiale-Prémalliance, la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale du Puy-de-Dôme, le groupe fBS (ex Groupe ESC Clermont), le MEDEF 63, le GCE 63, le Crédit Mutuel, Fidal, l’Ordre des experts-comptables et le Réseau Entreprendre Auvergne.

DSC_0103_1  IMG_7932



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !