webleads-tracker

Agri, agro, véto

Alexis Brunel, historien de l’horticulture !

Alexis Brunel, historien de l’horticulture !

Après avoir étudié l’histoire des jardins historiques, Alexis Brunel offre aujourd’hui son savoir-faire aux propriétaires de jardins classés ou contemporains. Cet Auvergnat profite du potentiel grandissant de la région.


Avant de pouvoir se lancer seul dans l’aventure de l’entreprenariat, il a du se construire un socle de connaissance théorique technique : « J’ai commencé mon apprentissage avec un BTS en aménagement paysager, au sein de l’école supérieure d’agriculture d’Angers, le berceau de l’horticulture, puis j’ai suivi un Master 2 Jardin historique, patrimoine et paysage à l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles ».

Cette formation pluridisciplinaire permet aux étudiants d’aborder les paysages avec de nouvelles perspectives, plus critiques, plus créatives.

C’est durant ces années à Versailles qu’il fera de nombreuses rencontres professionnelles (comité des parcs et jardins d’Auvergne dont il est membre) notamment avec le Ministère de la Culture de l’époque, « une rencontre déterminante pour moi ». En parallèle il poursuit un travail de jardinier chez des particuliers durant environ 3 ans, et participe au projet de réhabilitation du domaine royale de Randan.

En 2007 le projet est lancé, il crée Arcadie, les démarches furent très rapides, j’avais déjà un calendrier de travail pour les 6 mois à venir, le risque était de zéro.

En février il met en place un bureau d’étude « c’est un véritable avantage concurrentiel que de pouvoir concevoir avant de réaliser ».

Notre ingénieur horticole décide de s’implanter en Auvergne et profite d’un territoire dynamisé par le projet d’inventaires des jardins anciens impulsés par la direction régionale des affaires culturelles. Notre entrepreneur se concentre alors sur les jardins anciens : cela nécessite des étapes spécifiques, par l’entretien on retrouve des traces, on utilise un mode de gestion adapté, une démarche progressive de restauration grâce à du débroussaillage de la taille d’arbre et d’arbuste.

Il est en charge de l’entretien et de la gestion annuelle du Château d’Opme à Romagnat, et il est possible d’observer ses réalisations aux château de la Rochette. Alexis Brunel souhaite, dans le futur, varier ses activités et travailler sur de nouvelles créations en jardins anciens ou contemporains.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !