webleads-tracker

Segments

Des roses et des choux, la 2e micro-crèche de Fabrice Sepchat

Des roses et des choux, la 2e micro-crèche de Fabrice Sepchat

Déjà créateur de la 1re micro-crèche auvergnate Nid’anges en septembre 2010, Fabrice Sepchat a renouvelé l’expérience en créant Des roses et des choux qui a accueilli le 3 septembre dernier plus d’une dizaine de jeunes enfants.


Pour Fabrice Sepchat, 35 ans, marié et père d’un petit garçon, travailler avec les enfants s’est révélé être une évidence. Créateur des deux micro-crèches Nid’anges et Des roses et des choux, ce jeune entrepreneur s’investit pour les tout-petits depuis l’âge de 14 ans. Durant son temps libre, Fabrice Sepchat donne de sa personne pour animer de nombreux cours de foot, de golf et de ski alpin auprès des moins de 15 ans. Après 12 ans passés aux services de la Banque Populaire et une année chez Nuger, il décide de s’adonner complètement à la bonne réalisation de son projet.

En septembre 2010, Des roses et des choux ouvre ses portes à Cournon d’Auvergne au centre d’affaires du Zénith. « C’était la 1re micro-crèche en Auvergne c’est pour ça que cela a été difficile à monter » confie le créateur. Il aura fallu 18 mois pour que la structure voie le jour. Ce concept étant novateur, la CAF n’était pas habituée à travailler avec ce type d’établissement. Cet entrepreneur a décidé d’être propriétaire des locaux et la recherche d’investissements à hauteur de 270 000 € n’a pas non plus facilité les choses. Malgré ses galères administratives, Fabrice Sepchat a pu compter sur ses partenaires pour l’épauler.

La Chambre de Commerce lui a proposé une « aide créateurs » qui a permis le financement de l’étude de besoins. L’institution l’a également orienté vers une formation de six mois dispensée dans les locaux de la CCI Formation à La Pardieu. Ce jeune créateur a visité plusieurs micro-crèches à Dijon, Paris et Lyon pour comprendre leur fonctionnement et échanger avec les entrepreneurs sur leur expérience respective.

Cette entreprise a connu rapidement un franc succès avec 50 demandes de parents pour septembre 2012. La création de la 2e micro-crèche s’est fait ainsi plus facilement en l’espace de six mois. C’est pour répondre aux besoins des familles que Des roses et des choux, située deux étages au-dessus de Nid’anges, a accueilli plus d’une dizaine de bouts de choux en septembre dernier.

Cette micro-crèche propose ses services du lundi au vendredi de 8h à 18h30 pour la garde de 10 enfants maximum. « C’est une bonne alternative entre la nounou qui a trois, quatre enfants et la crèche où il y a 30 berceaux ». Les tarifs sont abordables puisque « c’est un poil plus cher qu’une nounou ou une crèche classique mais l’éveil est un peu plus poussé » grâce aux nombreuses activités proposées et au confort de vie mis à disposition (120 m2 pour 10 enfants). L’encadrement se compose de deux auxiliaires de puériculture ainsi que de deux éducateurs à temps plein pour chaque micro-crèche. Titulaire d’un CAP auxiliaire petite enfance et d’un diplôme d’éducateur spécialisé, Fabrice Sepchat travaille au quotidien avec son équipe. « Je suis éducateur au sein de la crèche. Je ne suis pas derrière un bureau. Ma passion c’est être auprès des enfants et de faire en sorte qu’ils s’éveillent le plus possible ».

Aujourd’hui, une dizaine de micro-crèches privées se sont créées sur la région et ce secteur est en plein essor. Peut-être qu’un jour, Fabrice Sepchat annoncera la naissance de sa 3e micro-crèche… Qui sait ?

Cf. reportage Clermont 1re du 22 octobre 2010

 

Catty Tavel



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !