webleads-tracker

Tourisme, restauration

King bubu, un arrêt au stand sur la route des festivals

King bubu, un arrêt au stand sur la route des festivals

Après avoir été sur les routes des plus grands festivals musicaux européens tout l’été, Laurent Bullion retrouve l’Auvergne et se met dès à présent en recherche de tee-shirts et d’objets fun décadents pour garnir son stand l’année prochaine.


C’est en 2001 que ce véritable autodidacte se lance dans l’entreprenariat : « Suite à un voyage en Inde révélateur, j’ai décidé de créer ma SARL, Asia-Import spécialisée dans l’import-export avec l’Asie ». Il ouvre, avec sa femme, plusieurs boutiques de textiles et d’objets traditionnels. A 46 ans il repart à zéro et crée King Bubu, ne prenant aucun salarié pour ne plus connaître les difficultés d’un système Français « trop dur avec les TPE ».

D’octobre à avril il peut préparer sereinement ses différents déplacements estivaux et se mettre à la recherche de nouveaux produits n‘hésitant pas à faire appel à ses anciens fournisseurs asiatiques : « Je suis en contact avec les organisateurs de festivals afin de réserver un emplacement pour mon stand. Mon tour d’Europe commence dès le mois de mai et se termine en septembre ». Il n’hésite pas à se déplacer lui-même au sein de l’Europe : « J’habite en Auvergne et je me déplace en camion au gré des festivals, dans le Nord, en Belgique, en Allemagne, à Belfast ».

Une fois installé sur un emplacement, il propose sur son stand des tee-shirts délirants, des goodies, et différentes collections de vêtements adaptés au goût musicaux des jeunes festivaliers. Ainsi au Hellfest de Clisson, rendez-vous annuel des fans de musique métal, il répond à une demande bien spécifique de ses clients à la recherche de couleurs plutôt sombres.

Laurent Bullion dresse l’état de son entreprise : « j’ai réussi à obtenir mon chiffre d’affaire prévisionnel de 40 000€ en 6 mois, et mes ventes ne cessent de se développer ».

Il fera sa rentrée fin mai aux Papillons de nuit en Normandie pour vous proposer toutes ses nouveautés en totales exclusivité. Il sera entre autre au Hellfest de Clisson, aux Eurockéennes de Belfort, Rototom en Espagne ou encore le festival de Dour.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !