webleads-tracker

Commerce

CCI Clermont Auvergne Métropole | Des propositions pour développer l’économie des territoires

CCI Clermont Auvergne Métropole   | Des propositions pour développer l’économie des territoires

A l’occasion des élections municipales en mars prochain, la Chambre de Commerce et d’Industrie Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole et la Chambre d’Agriculture du Puy-de-Dôme ont fait part de leur souhait commun aux candidats à relever ensemble les défis de l’attractivité économique, sociale et écologique du département et de la région.


Leur contribution à ce projet a été résumée en 28 propositions concrètes dans le but de développer l’économie durable des territoires du Puy-de-Dôme et de l’Auvergne, à l’heure où de nouveaux élus prendront bientôt les directives des projets qui permettront peut-être au territoire d’assurer sa croissance, son emploi et son attractivité.

A travers ces 28 propositions concrètes la CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole et la Chambre d’Agriculture du département souhaitent sensibiliser les candidats aux municipales sur les problématiques de l’attractivité durable des territoires qu’elles couvrent. Cette contribution s’inscrit entre autres dans une démarche de développement des filières d’excellence et d’innovation, d’investissement dans l’amélioration des mobilités et du numérique et de mise en avant de l’évolution des modes de production et de meilleures coopérations interterritoriales.

Mises à disposition des candidats aux élections municipales, ces 28 propositions concrètes sont destinées à améliorer la performance territoriale durable des villes, des bourgs et des campagnes.

Parmi ces suggestions, on trouve une initiative d’agir pour que les élus de proximité aient une meilleure connaissance du tissu et des acteurs économiques de leur territoire. Ce premier point passe par l’organisation de points de dialogue et visites de sites, en vue de faire collaborer les acteurs socio-économiques aux prises de décisions des élus ; et s’inscrit donc dans le cadre des nouveaux pactes de gouvernance issus de la Loi relative à « l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique ». Par ailleurs, il semble important de créer et de développer les conditions de partenariats « publics et privé » qui permettent de mobiliser les capitaux et ainsi de réaliser des investissements structurants difficilement réalisables par des institutions isolées. Cette proposition suit la logique de développement des partenariats « publics-privé » mis en place sur le territoire Auvergne, notamment le Hall 32 pour les métiers de l’industrie ou le Laboratoire d’Innovation Territoriale (LIT) Grandes Cultures Auvergne.

Dans une démarche de développement du territoire, une proposition concernant la structuration de l’offre touristique en lien avec les acteurs économiques locaux, notamment dans les filières agro-alimentaires est envisagée. Elle permettrait de créer des offres pertinentes liées à la diversité des attentes des touristes en termes d’activités, d’hébergements et de transports, et ainsi favoriser l’attractivité touristique des territoires, des départements et de la région.

Enfin, à l’heure où la transition écologique est au cœur des débats, de nombreuses propositions ont été faites afin de réduire les empreintes environnementales des activités humaines. Parmi ces propositions, le développement des véhicules électriques grâce à l’installation d’un réseau de bornes de recharge et de location ou encore l’amélioration du traitement et de collecte des déchets des entreprises ou de maîtrise de la consommation d’énergie, avec pour objectif à terme de créer les conditions favorables à une évolution des modèles de production et des comportements des habitants.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !