webleads-tracker

Art, culture, divertissement

Central Parc, au cœur de l’Auvergne

Central Parc, au cœur de l’Auvergne

Reportage d'une chef d'entreprise courageuse et compétente, qui vous propose tous les mois à travers son mensuel gratuit, de partir à la découverte de la région des Volcans et de ses joyaux …


Il y a 11 ans, son mari Michel Thenot, journaliste/photographe et reporter de guerre, à créé “CentralParc”, un mensuel gratuit indépendant du Livradois-Forez. Après son décès, c’est sa femme, Sophie qui a repris les rennes du journal, en devenant à son tour chef d’entreprise.
Pour cela, elle a dû se mettre à la Publication Assistée par Ordinateur, la PAO, qui est l’ensemble des procédés informatiques (micro-ordinateur, logiciels, périphériques d’acquisition, d’écriture…) permettant de réaliser la maquette du journal et les insertions publicitaires de ses annonceurs. .
CentralParc est un support papier d’environ 20 pages regroupant des articles sur le patrimoine culturel local, l’histoire, la gastronomie, sur une personne du secteur, avec des chroniques nature et environnement. Imprimé en quadrichromie sur du papier glacé, le journal est diffusé à 15 000 exemplaires, distribués par ses soins sur le secteur du Livradois-Forez dans les commerces de proximité. Cela représente 430 dépôts !
Il y a des abonnés au journal et même des collectionneurs depuis la sortie de son premier numéro en mai 2001. ! Aussi, le journal est consultable en ligne sur le site www.centralparc.org

” Nous sommes différents des autres journaux gratuits. Les lecteurs le prennent pour sa partie rédactionnelle, les insertions publicitaires sont vues parce que les articles sont lus. La proximité avec les lecteurs et les annonceurs crée des liens qui sont renforcés par la disponibilité. Quand le journal sort, les lecteurs n’hésitent pas à prendre contact pour obtenir des compléments d’information, cette proximité renforce les liens avec les lecteurs et par ce biais avec les annonceurs.
Sophie travaille avec Nathalie, son assistante commerciale qui s’occupe de toute la partie vente d’espaces publicitaires. Le mensuel est financé grâce aux annonceurs. Le contact est surtout fait par téléphone et en se déplaçant, rappelons que l’atout du journal est la proximité. CentralParc est un concept lié à un territoire. Le démarchage est différent du milieu urbain, il faut s’adapter, instaurer un climat de confiance avec les annonceurs.

Bien que n’ayant pas le profil de chef d’entreprise, Sophie se sent prête à s’investir pour la réalisation du journal tant pour les choix éditoriaux, les photos et la maquette.  Elle a insufflé une touche féminine tant dans la présentation que dans ses éditoriaux auxquels les lecteurs ont réagi très favorablement et qui sont pour elle le meilleurs des encouragements



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !