webleads-tracker

Tourisme, restauration

La Villa Mirabeau s’offre le Mont-Dore

La Villa Mirabeau s’offre le Mont-Dore

Maria et Christian Legoud accueillent les curistes et les vacanciers adeptes de l'éco-tourisme dans leurs chambres d'hôtes haut de gamme à prix raisonnable ! Après plusieurs années en tant qu'auto-entrepreneuse, Maria décide de s'associer pour créer sa première SAS.


C’est avec un BAC en poche et une expérience de 13 ans en tant que salariée dans une société de logement sociaux, que Maria lance sa première affaire en 2003 : ” J’avais évolué sur plusieurs postes et je n’avais plus la possibilité de monter dans la hiérarchie, donc je me suis dit, pourquoi ne pas devenir mon propre patron et travailler pour quelque chose qui me tient à cœur “. Notre couple originaire d’Orléans décide de s’installer en Auvergne après avoir apprécié pendant plusieurs années les charmes du Mont-Dore, dans un appartement qu’ils possédaient : ” on connaissait l’endroit, on avait l’envie de s’installer ici définitivement, j’ai donc cherché tout ce qu’il y avait à vendre autour, c’est allé plutôt vite et très rapidement. L’idée est venue au mois de décembre, et en février on avait trouvé. La région a beaucoup d’atouts, au mont dore on a la possibilité de travailler toute l’année entre la station thermale, le tourisme d’été et la station de ski. On travaille 10 mois sur 12 ! “.

Maria a commencé en tant que travailleur indépendant avec une SCI (de 2003 à fin 2011), pour passer en SAS le 1er mai 2012 : ” Avec la SCI, on avait l’activité de chambre et tables d’hôtes, j’ai décidé avec mon mari de créer la SAS et de changer les statuts. Avant je faisais les petits déjeuner, les diners, je m’occupais des clients jusqu’à minuit. Alors qu’en meublé les clients sont là pour une semaine, 15 jours ou 3 semaines. Et j’ai juste à faire l’état des lieux. On a changé d’option pour avoir plus de temps pour nous, mon mari est à la retraite et j’ai pu monter une autre société “. Pendant la mise en place des nouveaux statuts, le couple décide de transformer la propriété avec quelques travaux. La possibilité de faire toutes les démarches administratives sur Internet et les connaissances en comptabilité de Maria ont permis au couple de gagner du temps : ” j’avais déjà fait de la comptabilité, de la trésorerie pour mon ancien employeur et plusieurs associations “.

La propriété, appelée Villa Mirabeau, propose différents meublés en location pour trois nuits minimum : ” Nous sommes à proximité de la station thermale, on axe beaucoup nos locations sur les curistes. Donc on leur propose des forfaits sur trois semaines. Ce sont des appartements pour deux ou quatre personnes, équipés de cuisine “.

Maria reconnaît subir une forte concurrence dans la région, mais les travaux que le couple a entreprit durant l’année 2011, leur ont permis d’obtenir une évaluation de 3 et 4 étoiles : ” beaucoup de chambre d’hôtes sont une et deux étoiles, on se différencie en proposant des surfaces plus grandes par rapport au nombre de personnes que l’on accueille (45m2 pour deux), et puis on a une laverie avec machine à laver et sèche linge ! Tout le confort, surtout pour 3 semaines “.

A part les curistes présents d’avril à octobre, notre couple d’aubergiste peut compter sur les clientèles de skieur venant des alentours et l’été des touristes de toute la France, de Belgique ou d’Angleterre : ” mes clients nous trouvent par l’office de tourisme, ou par le site internet www.sancy.com , on est référencé sur pas mal de sites, ils renvoient tous sur notre propre site : www.lemirabeau.fr . En parallèle, le couple fait partie de l’association des loueurs de meublés du Mont-Dore pour laquelle Maria est trésorière.

Pour ne rien oublier, Maria qui aime concrétiser ses passions, vient de lancer une autre SAS unipersonnelle cette fois-ci : ” Depuis le 1er octobre, je fais de la réflexologie et de l’aromathérapie dans une boutique. Mes activités sont le soin, le conseil en nutrition et respiration et la vente d’huiles essentielles et de produits naturels “.

Alors si l’hiver se fait rude, venez vous ressourcer dans l’un des appartements de la Villa Mirabeau et pourquoi ne pas profitez d’un soin chez ZEN ALTITUDE !



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !