webleads-tracker

Services aux particuliers

Alexandre Beilhé, un nouvel entrepreneur paysagiste à Issoire

Alexandre Beilhé, un nouvel entrepreneur paysagiste à Issoire

Alexandre Beilhé a commencé à travailler très jeune. Dès ses 16 ans, il mène des études pour obtenir son CAP d’horticulteur puis son BP de paysagiste. Après cinq ans d’expérience dont deux ans en tant que pépiniériste, cet Issoirien met un terme à son activité de salarié pour se mettre à son compte.


«J’ai arrêté mon CDI pour me rapprocher d’Issoire et de ma famille. J’avais trouvé un bon boulot sur Orcet, c’était chez Girardet.».

L’activité étant restreinte en période hivernale, son employeur n’a pas eu d’autres choix que de cesser tout contrat jusqu’au printemps prochain. «C’est pendant ces 2-3 mois que j’ai monté mon entreprise. C’était dans la continuité de ce que je voulais faire. C’est vraiment quelque chose qui me tenait à cœur.». Se rapprocher de Brenat, son village natal, et être son propre patron telles sont les motivations qui ont poussé ce jeune homme de 24 ans à monter son affaire.
Les démarches administratives ont duré près de deux mois et demi. Alexandre Beilhé a multiplié les rendez-vous auprès des conseillers de la Chambre des Métiers pour peaufiner son projet. Depuis février 2012, ce paysagiste propose ses services aux particuliers pour la taille, la tonte, le débroussaillage, l’élagage, la plantation et la création de massifs fleuris. Son avantage face à une concurrence de plus en plus rude c’est bel et bien la proximité qu’il instaure avec son client : « Je suis le chantier de A à Z. Je renseigne les gens. Je leur explique comment il faut faire, où on va aller. Je pense que ça peut être ça mon point fort.».
Afin de se faire connaitre auprès du public, Alexandre Beilhé a mené plusieurs actions de communication : «J’ai fait de la pub sur Bubeez.com et dans les journaux comme le journal de la ville.». Il a également distribué ses cartes de visite dans des points de vente sur Issoire comme les boulangeries, les pharmacies, afin de cibler une grande majorité des habitants. Selon cet entrepreneur, la meilleure communication est sans nul doute la recommandation : «Le bouche-à-oreille marche super bien !».
Alexandre Beilhé prévoit bientôt d’investir dans de nouvelles machines plus performantes : «Je compte bien prendre un broyeur, un tracteur tondeuse un peu plus gros et plus puissant.». Si l’activité devient de plus en plus florissante, ce paysagiste souhaiterait embaucher une personne d’ici deux ans.
Catty Tavel
Pour contacter Alexandre Beilhé : 06 85 93 91 50
Beilhé Paysage
15 rue Oradou
63500 Issoire


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !