webleads-tracker

Commerce

OPTIM : commerces optiques de proximité

OPTIM : commerces optiques de proximité

Issue d’une formation d’opticien, Fabian Berthelot et sa femme investissent dans plusieurs commerces optiques. De Saint-Flour à Ceyrat, retour sur le réseau Optim : le savoir-faire français à moindre prix. 


 

Avant de créer leur propre enseigne d’optique, le couple Berthelot gère plusieurs commerces. De 1991 à 2009, retour sur leur parcours : « Au début des années 90, nous devenons gérants d’un premier magasin d’optique à Saint-Flour. 9 ans plus tard, en 2000,  nous devenons propriétaires d’un premier magasin Krys.
En 2002, sous la même enseigne, nous ouvrons un autre magasin en Lozère. La même année nous inaugurons un magasin indépendant à Saint-Flour.
Enfin, en 2004, nous devenons propriétaires de deux autres magasins Krys : un à Mendes en Lozère, l’autre à Brioude en Haute-Loire. »
2009, l’année de l’innovation ? «  Nous créons notre propre enseigne à Saint-Flour : Optim. L’idée n’était pas d’avoir un opticien de plus mais de proposer des prix bas sur des produits de qualité.
Nous proposons des produits made in France ; notamment les verres ophtalmiques qui sont fabriqués à Bazainville, dans les Yvelines. » Opticiens militants ? « Pour les légumes comme pour les lunettes, consommons local !
“Notre métier était « tiré vers le bas » avec toutes ces grandes enseignes qui ne proposent que des remises.
Nous, nous voulions des produits de qualité à moindre coût et nos clients sont sensibles à ce discours là. Nous sommes fiers de faire du « 0% de remise », même si nous n’avons pas encore eu le courage de communiquer sur cet aspect là.
Nous ne proposons pas de remise mais nos prix sont justes ! Nous ne prenons pas de marges exorbitantes comme chez certaines enseignes. Nous avons mis trois ans à mûrir ce concept. » Le projet est porté par Fabian Berthelot et sa femme ainsi que Vincent Echegut, ancien propriétaire d’une enseigne de jouets.
Le concept fut vite adopté d’où l’ouverture d’autres magasins Optim à Bordeaux, Aubière et Ceyrat, en novembre dernier. « Nous avons agrandi notre enseigne le long de l’autoroute A75, sauf pour Bordeaux où nous avons saisi une occasion exceptionnelle. » 12 magasins en 12 ans ! «  Nous avons 37 salariés sur l’ensemble de nos magasins.
Nous ne sommes pas envahis par le poids et l’inertie d’une enseigne. Optim est une société à taille humaine, nous faisons beaucoup de réunions avec les collaborateurs.
Notre force c’est notre réactivité ! Par exemple, lors du dernier salon de l’optique en octobre 2012, nous avons flashé sur des lunettes auditives où les branches contiennent des amplificateurs sonores.
Un mois après, ce modèle était en magasin ! Autre aspect, et non des moindres, nous nous déplaçons chez nos clients qui ne peuvent pas venir dans les boutiques : la proximité ! »
Pauline Vialletel
OPTIM
10 rue des Chazots
63170 AUBIERE
OPTIM
Centre Commercial
Bois Vallon
63122 CEYRAT


Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !