webleads-tracker

Commerce

Autoperspective : une entreprise parisienne s’installe à Clermont-Ferrand

Autoperspective : une entreprise parisienne s’installe à Clermont-Ferrand

Fort de plus de dix années d’expérience, Olivier Depale se lance dans l’aventure et crée sa propre entreprise spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion. Installé depuis trois ans sur Paris, cet entrepreneur revient en mars 2012 sur Clermont-Ferrand, sa ville d’origine.


Un bac professionnel mécanique automobile en poche, Olivier Depale fait son entrée dans le monde du travail en 2000. Il commence en tant que mécanicien chez Volkswagen et devient chef d’atelier chez Fiat à Clermont-Ferrand. Il part ensuite vivre à Paris et intègre la concession Renault. En véritable itinérant, Olivier Depale quitte le continent pour travailler trois ans et demi aux Antilles où il décroche un poste de gestionnaire de parcs pour une société de location de véhicules de courte et longue durée. «Après, je suis rentré en France et je me suis installé. A la base, je voulais m’installer aux Antilles mais le contexte socio-économique étant très compliqué, j’ai donc abandonné l’idée.».

«La création de l’entreprise au départ je l’ai faite sur Paris pendant trois ans. J’ai fait le transfert d’adresse sur Clermont-Ferrand que depuis le mois de mars puisque je suis originaire de Clermont.». Les formalités nécessaires pour créer la SARL ont été très rapides grâce au soutien de sa comptable. «J’avais de l’argent de côté. Je n’avais pas besoin d’emprunt. Le plus compliqué ça a été de trouver une banque pour accepter mon dépôt d’argent et la gestion de mon compte. Sinon la création en elle-même s’est faite en 15 jours.».

En moyenne, Olivier Depale dispose d’une dizaine de véhicules d’occasion toutes marques confondues. Les automobiles mises en vente ont moins de 5 ans et moins de 100 000 km. «Moi, je fais principalement du rachat de véhicules auprès des sociétés de location longue durée. Ce sont souvent des filiales bancaires qui louent des véhicules pour des contrats de deux ou trois ans. Ces véhicules, quand ils arrivent au terme du contrat, doivent être revendus sur le marché à des professionnels comme moi qui rachètent les véhicules et qui les revendent à des particuliers.». Cet entrepreneur travaille chez lui au travers de deux sites Internet : Le Bon Coin et Lacentrale.fr «qui sont les deux médias, au niveau des annonces automobiles, les plus importants. Logiquement, en étant sur ces deux sites, on ratisse 90 % des clients potentiels.»

Le secteur automobile connaissant un fort ralentissement des ventes, Olivier Depale souhaite avant toute chose pouvoir pérenniser son entreprise. Ce vendeur peut tout de même tirer son épingle du jeu : «Nous, notre point fort c’est le prix. On arrive à se dégager des marges moins importantes que les concessionnaires parce que l’on a moins de charges. Du coup, on vend des véhicules qui sont quand même nettement moins chers qu’en concession.».

Le bilan dressé par ce jeune créateur de 34 ans est relativement positif : «On apprend tous les jours. Il faut savoir être constamment motivé. L’engagement pour une entreprise c’est vrai que c’est un petit peu l’aventure. C’est aussi une forte expérience car on touche toujours un petit peu à tout quand on gère sa société car on est obligé de tout faire que ce soit de la gestion, de la fiscalité, les contacts clients, etc.».

 

Catty TAVEL

 

Pour contacter Olivier Depale : autoperspective@hotmail.fr

Olivier DEPALE

7 bis de Rivaly

63100 Clermont-Ferrand

06 17 64 11 38

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !