webleads-tracker

Institutions, collectivités

Pose de la 1ère pierre de la pépinière et hôtel d’entreprises Evol’Yss

Pose de la 1ère pierre de la pépinière et hôtel d’entreprises Evol’Yss

Avec Evol’Yss, future pépinière et hôtel d’entreprises, Issoire
Communauté se dote d’un équipement communautaire structurant, au service sa politique de développement économique et favorise le
démarrage des jeunes entreprises.


Avec cette nouvelle réalisation, Issoire Communauté poursuit sa politique
volontariste et ambitieuse en matière de développement économique.

Après avoir soutenu le projet PolyDyam, plateforme d’innovation spécialisée dans la liaison au sol et labellisée par l’Etat, qui intégra les locaux de la future pépinière et hôtel d’entreprises, les travaux de construction d’Evol’Yss ont commencé en début d’année.

Ciblant prioritairement les créateurs et les jeunes entreprises des filières
automobile et aéronautique, Evol’Yss leur proposera :
– une offre immobilière attractive, évolutive et adaptée à leurs besoins, avec
des bureaux meublés et ateliers de type industriels de 200 m² et 300 m² ;
– un suivi-conseil individualisé et un service d’animation collective ;
– des équipements et des services mutualisés : Internet via la fibre optique,
téléphonie illimité, espace reprographie, cafétéria, accueil, salle de réunion
et espace d’exposition intérieur et extérieur.

Dès octobre 2013, les créateurs et entreprises de moins de 3 ans pourront être
hébergés en pépinière. Les TPE-PME plus matures pourront présenter un dossier pour intégrer l’hôtel d’entreprises.

Ce futur bâtiment s’inscrit en harmonie avec les grandes lignes architecturales du Parc Industriel et Technologique Lavaur La Béchade. Conçu comme une vitrine du savoir-faire technologique issoirien, Evol’Yss se veut également un lieu ouvert sur l’écosystème local et régional et propice aux échanges entre acteurs
économiques.

CONTACT
Laurie CHOMETTE
Chef de projet Evol’Yss
Tél. 04 73 55 94 56
laurie.chomette@issoireco.fr

Source : communiqué de presse – Issoire communauté



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !