webleads-tracker

Alimentation, boissons

La franchise V&B s’installe en Auvergne !

La franchise V&B s’installe en Auvergne !

En décembre 2011, Aymeric Fortin ouvre les portes du premier V&B à Aubière, un lieu dans lequel cohabitent un espace dégustation convivial ainsi qu’une cave authentique pour le plaisir des amateurs de vins et de bières.


«Le concept est très simple : c’est moitié cave, moitié bar. C’est une cave authentique et un bar authentique. Le fait de les avoir tous les deux rapprochés permet au client «cave» d’aller déguster ce qu’il hésite à acheter et ça permet au client «bar» de repartir avec une bouteille de ce qu’il vient de déguster.». Les clients peuvent apprécier des vins venus du monde entier, de grands crus, des champagnes ainsi que des bières allemandes et belges. «Les bières allemandes sont très peu connues en France. C’est un marché qui s’ouvre beaucoup. Les allemandes sont pas chères, très peu alcoolisées donc c’est un autre mode de consommation qui est très apprécié notamment en after-work.». Un jeudi par mois, un concert anime le bar de 19h30 à 22h. Aymeric Fortin propose également la retransmission des matchs de rugby et organise des semaines d’animation : «Là, on va rentrer dans une animation alsacienne pour montrer les produits d’Alsace. L’année dernière, on a fait une tartiflette géante dans le bar.».

La convivialité est le maître mot de ce concept novateur. L’aménagement du local de 450 m2 est organisé de telle façon que les gens puissent échanger entre eux. Un bar de 16 m de long remplace les banquettes traditionnelles. «Comme on veut privilégier la dégustation et vraiment orienter les gens sur le goût et pourvoir parler avec eux sur le goût, on n’a pas de prix différent entre les bières. On a des prix en fonction de la quantité, c’est-à-dire qu’une bière belge de 25 cl va être à 3 € peu importe la marque.». Ce concept a fait rapidement ses preuves puisqu’Aymeric Fortin enregistre un taux de retour à 97 % !

A 30 ans, Aymeric Fortin a décidé de quitter son poste de responsable de réseaux chez Lidl qu’il a occupé depuis près de deux ans en Mayenne. «J’ai connu l’enseigne V&B en étant client. Petit à petit, l’idée m’a pris d’en ouvrir un. Donc, j’ai rencontré le développeur de l’enseigne et on a tout mis en place pour que je puisse ouvrir mon propre V&B en indépendant, c’est-à-dire que j’ai une licence de marque et la centrale d’achats ou les personnes qui sont à l’origine du concept n’ont pas de part dans ma société. Clermont-Ferrand était un marché que nous n’avions pas encore chez V&B. Il était intéressant d’aller s’y installer.». Pendant un an et demi, Aymeric Fortin a suivi une formation en œnologie grâce à l’enseigne. L’apprentissage a été un réel plaisir pour ce passionné de vins et de bières : «On se forme d’autant plus facilement quand c’est une passion !». Pour financer son entreprise, ce créateur a bénéficié d’un fond JEREMIE, initiative européenne pour soutenir le financement des PME. Cet entrepreneur a également obtenu une subvention de l’ARDTA pour le flocage de son véhicule.

«Ça va faire un an et deux mois. Ça marche et j’en suis ravi ! Je suis fier d’avoir pu créer de l’emploi et puis surtout je fais ce que je veux.». Aymeric Fortin ambitionne d’ouvrir cette enseigne dans d’autres villes de la région : «A moyen terme, c’est évidemment de créer un deuxième V&B à Clermont ou ailleurs. Le but c’est de grossir et d’avoir deux ou trois entités d’ici 10 ans.».

Catty Tavel

V&B
9 bis rue de l’Industrie
63170 Aubière

04 73 26 69 02

www.vandb.fr

En savoir plus sur le mois de la création : http://www.lemoisdelacreationenauvergne.com

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !