webleads-tracker

Services aux particuliers

Christophe Manhes, l’homme qui murmurait à l’oreille des chiens…

Christophe Manhes, l’homme qui murmurait à l’oreille des chiens…

Famille d’élevage auprès du CESECAH (Centre d’Etude, de Sélection et d’Elevage pour Chiens-guides d’Aveugles et autres Handicapés), Christophe Manhes et sa compagne, Stéphanie, sont passionnés par le bien-être animal. Portrait de Animo’2Cie, une société de massage qui a du chien …


 

Christophe Manhes ou un parcours professionnel divers et varié. « J’ai débuté ma vie professionnelle en tant que secouriste à la Croix Rouge. J’ai également été Sapeur Pompier de Paris pendant cinq ans ; avant de devenir commercial en informatique chez Microsoft en 2001. Ensuite, j’ai passé dix ans dans une société norvégienne spécialisée dans le matériel médical (Laerdal Médical – ndlr). »  Indécis ou véritable « touche-à-tout » ?

Autodidacte, Christophe Manhes s’essaye à diverses professions jusqu’au jour où il décide de se consacrer au bien-être animalier. « Tout commence près de Saint-Flour, où j’habitais avant. Il y avait des chevaux de trait que je m’amusais à masser régulièrement ; un cheval s’est alors volontairement mis sur le dos pour que je le masse sur le ventre. Je ne suis pas Robert Redford (cf. : L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, film 1998– ndlr), mais c’est à partir de cet instant que j’ai décidé de devenir ostéopathe animalier. »

Le massage canin : une passion, un métier. «Il y a deux ans, ma campagne et moi sommes devenus famille d’accueil pour chiens-guides d’aveugles. Nous sommes ainsi les (heureux !) maîtres de Grey’s, une labrador de 19 mois. Le CESECAH nous confit des chiennes dont les chiots seront éduqués pour être guides d’aveugles. » Parallèlement, Christophe Manhes développe depuis six mois son activité de masseur canin. « Je fais des massages aux chiens en attendant de suivre, dès septembre 2013, une formation sur trois ans pour devenir ostéopathe animalier (canin, équin, bovin). Je me déplace au domicile des maîtres, mes prestations varient en fonction de la taille des chiens. Je ne suis pas un vétérinaire, je n’apporte que du bien-être aux animaux. »

Prestations et Tarifs disponibles sur le site internet du masseur : www.masseur-canin.fr

 

L’objectif pour Christophe Manhes, en officialisant cette profession, est d’ouvrir un cabinet d’ostéopathie animale avec  un espace bien-être et sportif. Autre ambition professionnelle : la collaboration avec une clinique vétérinaire. « Je suis en plein projet avec une clinique de Cournon d’Auvergne. Le business plan pour ce projet est en cours ; la collaboration pourrait se faire dès septembre 2013. »

Déjà six mois de pratique, trois ans de formation à venir, quel bilan ? «Pour me faire connaître, j’ai fait de la communication dans divers lieux de promenades de l’agglomération clermontoise (squares, parcs…) ; j’ai notamment fait de la publicité sur les panneaux de distribution de sacs à déjections (on n’y aurait pas pensé !). Ma clientèle est de tous âges et de tous milieux, mais tous ont les mêmes mots à la bouche, « je veux que mon chien aille bien, qu’il vive longtemps ». Depuis six mois, j’ai une bonne centaine de clients. Pour environ 45.000 chiens comptés pour le grand Clermont (chiens des administrations, chiens de travail, chiens de concours sportifs…), je suis le seul et unique masseur canin. C’est un véritable marché de niche ! »

Pauline Vialletel

Animo’ 2cie

06.63.09.84.44

www.massage-canin.fr

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !