webleads-tracker

BTP, construction, immobilier

DIMTI, quand le marché de l’immobilier rencontre les nouvelles technologies.

DIMTI, quand le marché de l’immobilier rencontre les nouvelles technologies.

Laurent est un passionné de l’investissement immobilier mais ce n’est pas son métier. Informaticien de formation, il a eu l’idée innovante d’unir le marché de l’immobilier avec les technologies du web et de l’informatique. Le résultat en est la création du site d’annonces immobilières demainjachete.com et de l’entreprise DIMTI (Développement Informatique et Mobile pour la Transaction Immobilière).


Laurent Berenguier est un homme qui aime son métier. Ou plutôt ses métiers, car à l’âge de 34 ans, Laurent est directeur informatique de l’Université d’Auvergne, enseignant vacataire à l’ISIMA (Une école d’ingénieur située au campus des Cézeaux à Clermont-Ferrand), et gérant de l’entreprise DIMTI. Pourquoi créer une entreprise quand on a déjà deux postes ? Tout a commencé en 2009 quand Laurent découvre un intérêt particulier pour le marché de l’immobilier : « Je suis informaticien de métier, mais j’ai commencé à investir dans l’immobilier par passion ». D’ailleurs, il a fait un blog où il explique ses démarches et ses attentes concernant le marché de l’immobilier : www.500k.fr . La création de DIMTI est le résultat de deux constats : d’une part, l’idée de fusionner son métier d’informaticien avec sa passion pour le marché de l’immobilier : « Il y avait des choses à faire dans le domaine de l’immobilier grâce à l’informatique et les nouvelles technologies, j’ai donc voulu croiser ces deux compétences », et la volonté de devenir entrepreneur : « Le salariat ne permet pas d’avoir beaucoup d’autonomie dans son travail. L’entrepreneuriat permet de mettre en avant sa créativité ». Laurent conserve quand même son emploi de directeur informatique afin de conserver un revenu fixe car au départ, créer une entreprise ne permet pas toujours de gagner sa vie : « Je gère cette société par passion. Mon principal métier est directeur informatique. Je n’ai pas créé DIMTI pour gagner ma vie, je l’ai fait car j’ai eu une idée innovante ».

Mais alors quel est l’intérêt de marier l’informatique et le secteur immobilier? « Aujourd’hui, presque tout le monde a un Smartphone. La géolocalisation permet de trouver des biens immobiliers à vendre à proximité de l’endroit où l’on se trouve et disposer d’informations actualisées et adaptées à nos besoins ». L’innovation de DIMTI est donc l’usage de l’informatique mobile (Smartphones et tablettes) sur le marché de l’immobilier. Ce projet date d’octobre 2011 quand Laurent a présenté son idée sur Kiss Kiss bank bank, une plateforme de crowdfunding (finance participative). Le principe du crowdfunding est de proposer un projet à de potentiels donateurs qui choisissent ceux qui leur semblent prometteurs. Après 80 jours de levée de fonds, Laurent a pu réunir des associés et démarrer l’activité de la société DIMTI en avril 2012. Aujourd’hui, Laurent a 17 associés en participation de capital dont 5 membres du conseil stratégique et un salarié. Bien entendu, une étude de marché était nécessaire car « ce qui est différent avec l’innovation, c’est que nous créons un besoin ». DIMTI c’est deux activités : Le site d’annonces immobilières www.demainjachete.fr, et du service d’accompagnement en stratégie numérique pour les agences immobilières. « On a essayé de faire un site simple d’accès sans trop de publicité et on pense avoir un résultat satisfaisant ». Et les chiffres témoignent du résultat : « Il y a 300 agences qui annoncent chez nous, 40 000 annonces, et une deuxième plateforme en location de vacances avec 50 000 biens proposés ». Le siège social de DIMTI se trouve au domicile de Laurent à Saint-Beauzire, mais l’activité se fait au campus des Cézeaux : « C’était important d’être situé ici car il y a une synergie entre les écoles d’ingénieurs et les laboratoires de recherche ».  Ainsi, Laurent reste près de l’ISIMA où il a été formé et où il enseigne toujours.

Le fait d’être devenu entrepreneur est une véritable fierté pour Laurent : « C’est une excitation de développer son projet, même si je le fais dans un cadre sécurisé car je reste salarié. Je découvre des domaines nouveaux (Juridique, fiscal, social). Il faut être polyvalent et j’aime beaucoup. Même si je n’ai pas encore réalisé de chiffre d’affaires important, je sens que j’avance beaucoup sur le plan personnel ». Pour la suite, Laurent espère réussir à s’implanter en tant qu’acteur de référence sur le marché de l’immobilier grâce l’usage de l’outil informatique mobile. Le commerce n’étant pas son métier, il intégrera prochainement le programme Mercure organisé par l’Ecole Supérieur de Commerce de Clermont-Ferrand et la région. C’est un programme d’accompagnement au développement commercial des entreprises.

Benjamin Rontard

 

Laurent Berenguier, DIMTI

2 rue du commerce, 63360 St-Beauzire

www.demainjachete.com



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !