webleads-tracker

Formation, éducation

Apprentissage chez ErDF/GrDF « C’est une réelle satisfaction pour tous ceux qui participent à cette formation »

Apprentissage chez ErDF/GrDF «  C’est une réelle satisfaction pour tous ceux qui participent à cette formation »

La plateforme Serval d’ERDF/GRDF située à Riom a été l’une des premières partenaires du groupement d’employeurs EPI (GEIQ-EPI). Suite à cette collaboration, depuis plus de dix ans l’entreprise accueille en moyenne 3 apprentis « exploitants logistique » chaque année. Ces jeunes suivent en parallèle de leur apprentissage une formation BTS orientée vers les métiers de la logistique afin de devenir contremaitre ou gestionnaire d’approvisionnement.

Cet article est publié dans le cadre du dossier " Apprentissage, alternance : la voie de l'emploi !à découvrir dans le Journal de l'éco


Selon Jean-Michelin Locatelli, chef de pôle exploitation, l’apprentissage n’a que des avantages ! « Pour les jeunes, c’est une très bonne démarche pour connaitre le monde de l’entreprise. Ils reçoivent un salaire minimal qui leur garantie un certain niveau de vie et permet aux jeunes en situation difficile de poursuivre des études qu’ils auraient peut être abandonnées sans apport financier. Pour l’entreprise cela permet de voir si le jeune a des capacités et de recruter une personne très rapidement opérationnelle après l’obtention de son diplôme ».  Bien qu’aucune obligation d’embauche ne soit inscrite dans le contrat d’apprentissage, cette formation favorise bien évidemment l’employabilité des jeunes. « Si le jeune est sérieux il a 99% de chances d’être recruté ! ».

Rigueur, capacité d’adaptation, goût pour le travail en équipe, telles sont les principales qualités humaines recherchées par l’entreprise. « La rigueur est  essentielle chez nous. Nous avons besoin de personnes sachant appliquer des règles et respecter des consignes, il en va de la sécurité de tout le monde ! » déclare M. Locatelli.

« Le recrutement des apprentis ne pose aucune difficulté particulière puisque c’est GEIQ-EPI qui sélectionne les candidatures. Au lieu de recevoir 30 personnes, nous n’en recevons que 3 ou 4… c’est donc un gain de temps considérable. Nous savons que nous pouvons compter sur le groupement pour choisir des candidats motivés puisqu’il engage également sa notoriété dans ce recrutement » indique le chef de pôle.  Ainsi, c’est un réseau de confiance et de connaissance qui s’est établit entre le groupement d’entreprises et ERDF/GRDF.

” C’est une réelle satisfaction pour tous ceux qui participent à cette formation. Il faut encourager les jeunes quand on le peut ! Je suis fier d’avoir pu  aider des jeunes en difficulté, de les avoir aidé à gagner en maturité et à repartir sur le bon cheminé. ” Certes être maitre d’apprentissage demande du temps, de l’investissement et de la disponibilité mais ce rôle est avant tout intéressant et enrichissant ! Avoir envie et être motivé, voilà les clés pour mener à bien cette formation.

Ainsi, tout comme les années précédentes, l’année 2013/2014 ne dérogera pas à la règle.. Jean-Michel Locatelli prévoit de recruter 3 apprentis « exploitants logistiques » sur sa plateforme Serval de Riom.

 

Légende Photo : L’équipe d’encadrement de la plateforme SERVAL de Riom

 

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !