webleads-tracker

Dossiers

Restaurant l’Ours des Roches : l’apprentissage est un atout !

Restaurant l’Ours des Roches : l’apprentissage est un atout !

En 1980, Philippe Brossard et sa femme décident d’acheter une ancienne ferme typiquement auvergnate dans le but d'y installer un restaurant. Après plusieurs mois de travaux de réfection et d'aménagement, l’établissement ouvre ses portes sous l'enseigne : Restaurant l'Ours des Roches.
Aujourd’hui, l’adresse est devenue incontournable dans la région, et Philippe Brossard nous explique pourquoi l’apprentissage est un atout pour son enseigne. 


L’Ours des Roches accueille en ce moment 5 apprentis de 14 à 24 ans (3 en cuisine et 2 en service). Pour Philippe Brossard, ce type de formation répond parfaitement à un besoin ressenti dans son secteur d’activité : ” l’hôtellerie demande beaucoup de main d’œuvre et de techniques à apprendre “.
Les apprentis les plus jeunes commencent généralement en cuisine, alors que les serveurs sont les plus âgés (formation BTS) : “A 24 ans, on est plus à l’aise qu’à 14 ans devant les clients,  et le sens du contact est primordial pour un restaurant gastronomique.”

Certaines années, il lui est parfois difficile de trouver des apprentis : la première explication est l’éloignement par rapport à Clermont : “Les plus jeunes  ont rarement le permis et c’est souvent aux parents de faire les trajets pour les emmener au restaurant » ; la deuxième cause est la non-motivation des jeunes d’aujourd’hui. En effet, il est de moins en moins facile de trouver des jeunes motivés, la faute, selon Philippe à un système scolaire qui met trop facilement de coté ceux qui ont des difficultés. » Pour parer à ce « problème » de localisation, Philippe propose d’héberger ses apprentis qui apprécient de se retrouver entre eux après le travail.

« Être maître d’apprentissage, ce n’est pas un problème, en revanche, être éducateur ou assistant social… ce n’est pas normal car ce n’est mon métier ! Je me retrouve parfois à une place où je ne devrais pas être » explique le gérant.

Enfin, pour l’année prochaine, Philippe annonce qu’il ne compte pas recruter d’avantage puisque ses apprentis actuels sont en formation pour deux ans. Il compte cependant réitérer l’expérience avec de nouveaux apprentis à partir de septembre 2014.

 

 

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !