webleads-tracker

Tourisme, restauration

L’Hôtel Cartier, le confort simple, la convivialité en plus !

L’Hôtel Cartier, le confort simple, la convivialité en plus !

En 2013, à Clermont-Ferrand, toute l’offre hôtelière bon marché est quadrillée par des chaînes rivalisant de technologies, d’équipements, et de standardisation.
Toute, non ! De petits établissements pour lesquels l’accueil personnalisé est une valeur incontournable proposent encore et toujours des services de proximité.
L’hôtel Cartier est de ceux-là…


Avec ses 12 chambres au confort simple situées au 19, rue de l’industrie à Clermont-Fd, Arnaud  Guillebert aux commandes depuis octobre 2012, s’investit à 100% pour son établissement.
« L’hôtel est ouvert 7 jours sur 7, je suis très disponible pour mes clients. Pour l’instant, je gère l’ensemble de l’activité ; des réservations, au ménage en passant par les travaux d’aménagement et la gestion administrative. Je vis hôtel, je mange hôtel, je dors hôtel depuis déjà 5 mois ! »

Diplômé en 1997 d’un BTS gestion hôtelière, le parcours de cet entrepreneur est très diversifié. Après de nombreuses expériences dans les milieux de la restauration et de l’hôtellerie, il a en effet entamé une reconversion en se lançant dans une formation d’aide médico psychologique auprès de publics handicapés. Mais son chemin ne s’arrête pas là : Arnaud Guillebert a également exercé le métier d’animateur socio-culturel, a fait des détours par la comptabilité…
«  Mon parcours, ce sont beaucoup de petites expériences, de rencontres, de lieux, de voyages… »

Et quand la conjoncture place ce grand actif de 35 ans une nouvelle fois sur les bancs du chômage, la question ne se pose plus.
« J’ai pris du recul, fait un point sur ma situation et je me suis lancé. De là, tout est allé relativement vite. J’ai décidé de racheter un fonds de commerce et j’ai choisi l’hôtellerie assez naturellement. J’ai ensuite commencé les recherches pour trouver MA perle rare et l’hôtel Cartier m’a tapé dans l’œil.
Il correspondait à mon projet de pouvoir proposer un niveau de prestation correct à un prix abordable ; à mes idées, à mon budget. »

Le gérant de l’hôtel a aujourd’hui réussi à allier l’ensemble de ses expériences pour créer un lieu qui lui ressemble. En effet, celui pour qui l’hôtel du Mistral de la série Plus Belle la Vie est une référence, accueille aujourd’hui une clientèle diversifiée, allant du voyageur de passage, au festivalier mais également à des publics bénéficiant de l’aide du SAMU social notamment…
« J’aime ce concept d’hôtel à l’ancienne. Le confort est simple, je travaille avec un cahier de réservation, 1 cahier de compte, bien loin de tous les process automatisés. Pour moi la mixité est une évidence. Je privilégie la relation humaine ! Aujourd’hui c’est vraiment un plus ! »

Dans sa démarche de création, cet auvergnat d’origine a suivi la formation « créateur d’entreprise » de la CCI de Clermont-Fd, s’est entouré des traditionnels intervenants de ce type d’opération que sont les agences immobilières et les notaires et participe autant que possible aux réseaux professionnels existants. Pour le reste, le travail, l’investissement et la motivation restent les maîtres-mots.

« Je suis administrateur au Groupement des Créateurs d’Entreprises. C’est important pour moi de pouvoir rencontrer d’autres entrepreneurs, de créer des liens, d’échanger sur l’activité économique de la région. Je m’applique à solliciter les créateurs du réseau lorsque j’en ai la nécessité et l’occasion. C’est important de s’entraider entre jeunes entrepreneurs. »

 

Des projets pour l’hôtel ? Il en a une liste complète :

«  Tout d’abord il est évident qu’il faut pérenniser le modèle économique même si après 5 mois on peut dire qu’il fonctionne bien. J’envisage d’embaucher une personne pour pouvoir déléguer les tâches ménagères. Je souhaite poursuivre les travaux de rénovation et développer l’ensemble de ma communication avec un nouveau site web et des actualités sur les réseaux sociaux…

Mais chaque chose en son temps, j’aime faire les choses correctement. Je prendrai donc le temps qu’il faudra et je crois en cet hôtel, ça fonctionnera ! »

 

Marie BOURDUGE

Infos pratiques :
situé à 10 minutes de la gare, à proximité du tramway, du nouvel hôpital Estaing, du pôle république et face au Centre République.

12 chambres
Ouvert 7j/7
19, rue de l’Industrie à Clermont.
Tarifs : 22 à 27 euros la nuit
Tel : 04 73 92 02 14
Port. : 06 60 44 99 49
Fax : 04 73 92 02 14
Email : contact@hotelcartier.fr
www.hotelcartier.fr

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !