webleads-tracker

Institutions, collectivités

Premier anniversaire du FIAD : Pari réussi pour Hamid Berkani !

Premier anniversaire du FIAD : Pari réussi pour Hamid Berkani !

Hamid Berkani est un militant… Un militant politique, un militant de l’égalité des chances mais également un militant de l’entreprise. Vice-Président de la Région Auvergne, il est en charge du lourd portefeuille du Développement Economique et de l’Emploi. Une mission qui ne lui  a pas été confiée au hasard d’un "parachutage politique" mais bien au regard de son expérience. Chef d’entreprise en activité et ancien élu consulaire, un parcours qui lui confère une réelle maitrise des sujets sur lesquels il s’exprime !
Rencontre avec un élu régional qui ne traine pas en route…


« C’est quoi les métiers de demain ? Pourquoi les TPE, qui représentent 95% des entreprises de notre territoire, sont exclues des systèmes d’aides publiques, pourquoi ne prend t-on pas en compte les auto-entrepreneurs, les entreprises individuelles, les SCOP et les associations fiscalisée ? Voilà quelques exemples de questions que je me suis posé dès mon arrivée.

Et les choses n’ont pas traînées : En un peu plus de 2 ans, le Vice-Président va tout repenser, tout remettre en cause « mais toujours avec une idée en tête, faire adhérer le plus grand nombre à nos idées, prende le temps, de rencontrer, de débattre et d’expliquer”.

 « Dès mon arrivée, j’ai engagé un vaste programme d’écoute. L’idée était de répondre à des questions comme : Quelle est la situation de l’emploi en Auvergne ? Quel sera le développement des entreprises et leurs besoins de compétences à 5 ans ou 10 ans ? Comment vont évoluer les métiers actuels et quels seront les nouveaux auxquels il faut se préparer ? Dans le cadre des rencontres « Graines d’emplois » et autour de 14 groupes de travail réunissant largement tous les acteurs de notre économie nous nous sommes attachés identifier la demande des entreprises, les secteurs prometteurs et les métiers d’avenir pour recentrer nos actions et nos moyens sur les activités porteuses d’emplois. »

Une fois l’état des lieux terminé, c’est l’ensemble des dispositifs d’aides qui a été renové et surtout réorganisé autour du FIAD (Fonds d’Investissement Auvergne Durable), un dossier unique ouvrant la porte sur l’ensemble des dispositifs d’aides de la Région.

Pour alimenter le FIAD, la Région Auvergne prend alors une initiative d’ampleur en lançant un emprunt populaire.  Et pour un succès, c’est un succès : La Région espérait réunir une enveloppe de 20 millions d’€uros en 3 semaines. Une seule semaine aura suffi !

Hamid Berkani sait qu’il reste un autre challenge à relever : « Un chef d’entreprise ne peut attendre. Pression des clients, des fournisseurs… les décisions doivent se prendre rapidement !  Aujourd’hui lorsqu’une entreprise bénéficie d’une aide financière de la Région, c’est en 3 semaine que l’argent est sur son compte ! C’est comme ça que ça marche, c’est comme ça que ça doit marcher. Mais cet argent, ce n’est pas un cadeau, c’est un levier pour se développer, croitre et créer des emplois.
Si l’attribution de l’aide de la Région passe au travers de l’examen de 4 critères : l’innovation, l’effet de levier en matière d’accès au financement, le caractère « développement durable” du projet,  pour mesurer du succès de notre action, c’est l’emploi qui constitue mon principal baromètre ».

Et sur ce plan, l’action menée par la Région Auvergne est un succès avec près de 1000 emplois créés.

« Il y a encore peu de temps, la Région, pourtant chef de file évident de l’économie n’était pas identifiée comme acteur majeur par les entreprises. La rapidité avec laquelle nous avons pu agir est à mettre au crédit du Président René Souchon ».

Loin de considérer sa mission comme achevée, c’est maintenant tout particulièrement à la filière bois en auvergne qu’Hamid Berkani consacre une partie de son temps. Le 3 décembre dernier, Claudine Lebon, Directrice Régionale de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt et Hamid Berkani ont invité l’ensemble des acteurs de la filière bois, et plus particulièrement les industriels et les chefs d’entreprise à réfléchir ensemble aux moyens d’améliorer la compétitivité de leur filière. 
La même méthode d’écoute et d’identification des besoins que celle utilisée avec succès dans le cadre de l’opération « Graine d’emplois ».

Toutes les régions de France se livrent simultanément au même exercice qui doit aboutir à des propositions qui alimenteront un plan d’actions national, qui sera présenté au Conseil supérieur de la Forêt, des produits forestiers et de la transformation du bois, dans la perspective de la « Loi d’avenir » prévue pour mi 2013. « De notre côté, nous avons créé un FIAD spécifique à la filière bois doté de 1,5 milliond d’euros, en espérant très rapidement le même succès ».

Frédéric Coureau

En savoir plus :

http://regionauvergne.biz/themes/ressources_humaines/embauche/fonds_d_investissement_auvergne_durable_fiad



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !