webleads-tracker

Commerce

Le Moulin de Jules : une boulangerie familiale et éco-citoyenne

Le Moulin de Jules : une boulangerie familiale et éco-citoyenne

Issu de la grande distribution (Groupe Carrefour), Pierre-Marie Choisy laisse tomber le tablier de chef de rayon en boulangerie en 2010 et opte pour le calot de boulanger au sein de son propre établissement. Portrait du Moulin de Jules, une boulangerie qui mise tout sur la matière première locale.


Las de la grande distribution, Pierre-Marie Choisy décide en 2010 de confirmer son expérience en boulangerie en validant un CAP à l’Ecole Française de Boulangerie d’Aurillac. « Pendant ces six mois de formation, j’ai eu l’occasion de rencontrer Christian Vabret, meilleur ouvrier de France en 1986 et président depuis 1990 de L’Ecole Française de Boulangerie. Je n’ai pas choisi Aurillac par hasard, mon but était de côtoyer des professionnels dignes de ce nom. »

Le Moulin de Jules, une affaire familiale. Après près de deux ans à travailler sur le projet, Pierre-Marie Choisy et sa compagne Céline, issue d’un tour opérateur lyonnais, ouvre les portes de leur boulangerie le 19 novembre 2012. Actuellement, le point de vente compte cinq salariés, deux boulangers et trois serveuses. « Le nom de l’établissement fait naturellement référence à notre fils, Jules. » Une boulangerie artisanale qui voit le jour grâce aux aides régionales : « le Réseau Entreprendre et Clermont Agglo Initiative nous ont beaucoup apporté, notamment un financement nécessaire et un réseau d’entraide indispensable. »

Avec plus de 35 000 boulangeries artisanales en France (comptage INSEE, www.boulangerie.net – ndlr), pourquoi ouvrir un énième point de vente ? « Ce qui fait notre force par rapport aux autres boulangeries locales, c’est notre respect du développement durable. Nous avons fait le choix de travailler des produits locaux puisque 99% de la farine utilisée est issue du département, à moins de 100km de Clermont-Ferrand pour une facture carbone réduite. La seule farine qui ne vient pas du département, provient quand même d’un meunier régional, des Hauts-Plateaux du Cantal (Le Moulin d’Antoine à Murat). Autre point fort du Moulin de Jules, la qualité ! «  Nous travaillons 100% de nos pains au levain, à l’ancienne, avec des cycles de fermentation très lents pour une qualité optimale. Aujourd’hui, c’est ce que les clients recherchent et reconnaissent chez nous. » Pierre-Marie Choisy insiste sur les bienfaits de la qualité de ses produits en ajoutant : « Le Moulin de Jules recycle l’ensemble de ses déchets et limite l’emballage de ses produits. Avec notre méthode de fabrication on a un pain qui a une conservation exceptionnelle. Nos baguettes peuvent être conservées deux jours et les pains à gros volumes, cinq jours. Peu de boulangers sur Clermont peuvent en dire autant…».  

Pauline Vialletel

Le Moulin de Jules

9 rue de la Parlette

63000 Clermont-Ferrand

Ouverture du lundi au samedi de 6h30 à 19h30 non-stop

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !