webleads-tracker

Services à l'entreprise

BTO, Top chrono !

BTO, Top chrono !

Déçue par la fonction publique, Yannicke Martin créée BTO CHRONO en 2006. Bénévole dans le domaine du chronométrage sportif depuis plus de 15 ans, parallèlement à son travail, elle a fait de sa passion une activité professionnelle en créant sa société dans un domaine où la demande ne cesse de croitre.


Aujourd’hui âgée de 40 ans, Yannicke Martin a fait la fac de médecine, puis a travaillé en tant que bio informaticienne, dans la recherche et en bloc opératoire. Passionnée de sports mécaniques, après 15 ans de bénévolat dans ce domaine, elle décide de crééer sa société de chronométrage.

Au dela de sa passion, devant faire face à des obligations familiales importantes, la création de sa société lui permet d’être régulièrement à la maison en semaine, les courses se déroulant uniquement le weekend. 

La création s’est faite en 1 an et son parcours peut être scindée en 3 grandes étapes.
Pour la réalisation de son étude de marché, Yannicke Martina a contacté toutes les personnes avec qui elle avait déjà travaillé en tant que bénévole. 
Seconde étape, et non des moindres, Yannicke Martin se lance à la recherche des financements nécessaires. Certainement l’étape la plus difficile. Elle obtient seulement 3000 € d’aide sur les 60 000 € engagés, car son activité est inconnue. Elle est en effet la première société en France spécialisée dans ce domaine et la confiance des banques n’est alors pas évidente à obtenir. Enfin, dernière étape, Yannicke Martina réalise un très important travail de prospection tout en continuant son travail.

Enfin arrive le grand jour et Yannicke Martin démissionne de l’hôpital où elle travaille.

A la base, BTO CHRONO est une entreprise prestataire de service dans les épreuves en sports mécaniques dans le cadre du chronométrage. Pour cela des « transpondeurs » sont installés sur chacun des véhicules. Grâce à un système informatique le temps des pilotes et le nombre de tours effectués est automatiquement calculé. 

Il y a un travail important en aval de la course : BTO CHRONO aide les organisateurs en vérifiant les réglementations et en distribuant les transpondeurs aux pilotes.
Le matériel est loué au pilote : le prix national est fixé à 8€ le transpondeur par course. Etant donné la période actuelle de crise économique, les “sports loisirs” sont les premiers menacés, BTO CHRONO propose donc d’acheter le transpondeur qui est alors enregistré au nom du pilote, cela revient moins cher et s’avère beaucoup plus pratique.

Si BTO CHRONO couvre énormément de courses de motos et d’autos, l’entreprise assurent également des prestation dans le domaine du VTT et, plus surprenant, en marche à pied !

Depuis Août 2012, BTO CHRONO est également devenu distributeur France du leader mondial de transpondeur. Leur notoriété grandissante au niveau Européen permet à BTO CHRONO d’entamer maintenant un développement à l’international.  

L’emplacement à Clermont-Ferrand est stratégique . Avant, Yannicke Martin vivait en Bourgogne, ce qu’elle ne trouvait géographiquement pas très pratique pour desservir les parties Ouest et Sud-ouest de la France. Elle est arrivée à Clermont il y a 4 ans, car elle avait un contrat avec la Ligue d’Auvergne qui était son plus gros contrat à l’époque.
Mais maintenant elle travaille moins localement car un concurrent est arrivé en Auvergne depuis 2 ans. BTO CHRONO travaille sur le Poitou-Charentes, le Limousin, le Centre, la Bourgogne, le Lyonnais, et le Languedoc-Roussillon, mais aussi, la Belgique, l’Italie, et la Suisse. “Clermont-Ferrand est un emplacement parfait ! Une stratégie géographique excellente car il y a l’aéroport, et les autoroutes qui desservent toute la France.”

BTO CHRONO c’est 50 000€ HT de chiffre d’affaires en prestations. C’est une organisation familiale où le travail est réalisé par Yannicke Martin et ses enfants ainsi qu’un salarié. C’est toutefois un secteur très prometteur qui permet d’envisager une seconde embauche pour 2014 …

Parmi ses nouvelles activités BTO CHRONO a fait le choix de se spécialiser dans « l’incrustation TV », qui consiste à travailler avec les régies de télévision pour toutes les épreuves sportives en envoyant aux régies des temps et des statistiques. “Il y a une très grosse demande au niveau de l’Europe et des Etat unis.”

Yannicke a fait le choix de ne pas mener d’opération de communication, mais plutôt de miser sur le bouche a oreille et sur Internet où elle possède un site et un profil Facebook qui sont très bien fréquentés. Cette année, exceptionnellement, comme BTO CHRONO est devenu distributeur de transpondeur, elle a fait de la publicité pendant 3 mois dans « Moto Verte » pour faire connaitre ce nouveau transpondeur qui était utilisé partout sauf en France.

Yannicke Martin, chef d’entreprise confirmée, a une opinion très claire sur le métier qu’elle exerce :  
« Après 7 ans d’activité maintenant, je trouve que c’est difficile d’avoir une entreprise en France ! C’est aussi un problème de conjoncture où l’on se fait trop mitrailler de charges, ça devient compliqué, ça bloque le développement et ça bloque une organisation, auquel se rajoutent les problèmes avec le RSI. Si je peux partir je pense que je partirais. Sinon, je n’ai aucun regret d’avoir quitté mon travail et de m’être lancée dans cette aventure ! Cependant, je suis quelqu’un de relativement carriériste donc si je n’avais pas eu mes problèmes familiaux je n’aurais pas été tentée par la création. J’aurais plutôt évolué dans une entreprise  au lieu de me lancer seule avec toutes ces difficultés. »

Site internet : www.bto-chrono.com

Mail : contact@bto-chrono.com

BTO CHRONO
69 rue des champs de roseau
63 000 Clermont-Ferrand



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !