webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

Exceltio : le travail à temps partagé, un concept novateur et plein d’avenir !

Exceltio : le travail à temps partagé, un concept novateur et plein d’avenir !

Michel Yperzeele propose un modèle économique de travail qui peut être bénéfique à beaucoup : créateurs d’entreprise, artisans, TPME, etc. Une embauche pas comme les autres, qui permet d’avoir les avantages du salarié, sans les désagréments que l’on connaît…


Créée en Mars 2011,  Exceltio propose aux entreprises une embauche à temps partagé. Qu’est ce que cela veut dire ? Vous êtes artisan et n’avez pas le temps de gérer le côté administratif mais vous ne souhaitez pas non plus embaucher une secrétaire à temps plein. Exceltio se charge de trouver la bonne personne pour le nombre d’heures dont vous avez besoin. « Nous embauchons nous même les personnes et nous les mettons à disposition de l’entreprise utilisatrice sur le temps qu’elle souhaite, notre métier consiste donc à partager le temps de travail de nos salariés ».

 

Exceltio embauche en CDI et contribue fortement à diminuer l’impact de la précarité que peut générer le travail à temps partiel. « Notre plus grande difficulté est d’arriver à gérer l’inter-contrat, lorsqu’un contrat se termine avec un client, il faut en trouver un autre pour occuper à nouveau le salarié ; qui sera rémunéré même s’il n’a plus de contrat. C ‘est la flexi-sécurité ».

Exceltio accompagne réellement et efficacement ses salariés et ses clients afin que chacun trouve exactement ce dont il a besoin.

 

Vous l’avez alors compris, c’est finalement Exceltio qui prend tous les risques liés à l’embauche pour que son client n’ai plus qu’à profiter d’un employé, sans les contraintes habituelles que l’on connaît. « Avoir recours à nos services est très intéressant pour une entreprise, pourquoi ? Aucun risques sociaux, entretien avec une seule personne que nous aurons choisi pour vous, vous gardez le contrôle managérial, pas d’ingérence, etc. Les contrats sont souples et modifiables à tout moment. Il est par exemple possible d’arrêter l’activité avec un préavis d’un mois. »

 

Exceltio possède aujourd’hui une vingtaine de salariés et prévoit sur le long terme de monter en franchise ou partenariat afin de développer la marque Exceltio au niveau national. Le but de Michel Yperzeele n’est pas capitalistique mais simplement de satisfaire les besoins de tous les acteurs contribuant à la réussite d’une entreprise. « Je fais parti d’un club d’entreprise, le CJD (Centre des Jeunes Dirigeants), plus vieille instance patronale qui regroupe des chefs d’entreprise ayant une vision surtout sociale de l’entreprise. Nous replaçons l’homme au cœur de l’économie et non l’inverse. »

 

Pauline Khamsoukthavong

 

 

Michel Yperzeele

Exceltio

16 avenue des Paulines

63000 Clermont Ferrand

06 82 10 83 56

www.exceltio.com



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !