webleads-tracker

Tourisme, restauration

Pascale Cregut : une reprise sur les rails !

Pascale Cregut : une reprise sur les rails !

C’est une entreprise touristique atypique que vient de reprendre Pascale Cregut : un parcours de Vélorail. Une activité qu’elle entend compléter par la création d’un café-restaurant qui devrait ouvrir ses portes d’ici quelques semaines…
 


 

Situées au nord du Cantal, les gares de Landayrat et d’Allanche sentent à nouveau leurs rails vibrer. Bien qu’il n’y ait plus de train en circulation depuis plus de 20 ans, ce sont bien des vélos qui parcourent les 30 km de voies ferrées qui les séparent.
Amateurs de nature, de panoramas, touristes sensibles à la protection de l’environnement, tout le monde peut profiter des paysages typiques de la région.
Plusieurs parcours sont proposés pour que tout le monde puisse y participer, même les moins sportifs.
 
Pascale Cregut, 42 ans, vient juste de reprendre cette activité, après avoir longtemps travaillé dans un domaine complétement différent : la coiffure. « J’avais envie de changer, sûrement la crise de la quarantaine ! De plus, je suis extrêmement attachée à mon département natal et je voulais y construire un projet. »
 
A la gare d’Allanche, il y a seulement un chalet où s’effectuent les réservations et les départs. Un employé saisonnier y travaille afin d’épauler Pascale. « J’ai besoin d’un peu de temps car, dans quelques semaines, c’est le café-restaurant qui ouvrira à la deuxième gare, celle de Landeyrat. »
 
Comme souvent, cette reprise d’entreprise n’a pas été de tout repos : « C’est une activité saisonnière, je devais me positionner très rapidement pour pouvoir ouvrir dans les temps ! J’ai également été confrontée à des difficultés d’ordre administratif, mais aujourd’hui tout est presque réglé. »
La Chambre de Commerce et d’Industrie du Cantal a accompagné Pascale Cregut dans plusieurs de ses démarches afin de l’épauler dans un dossier complexe au regard du caractère atypique de l’activité.
 
Alors que se profile la saison d’été, et malgré une course permanente contre la montre, Pascale Cregut semble avoir gagné son pari : inaugurer son circuit de vélorail et surtout son café-restaurant. L’ouverture au public de l’ensemble du domaine est prévue pour mi-mai.
 
 
 


Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !