webleads-tracker

Banques, assurance, prévoyance

Arnaud Guillemain d’Echon, Président du Directoire de la Banque Nuger : L’humain est à la base de l’entreprise !

Arnaud Guillemain d’Echon, Président du Directoire de la Banque Nuger : L’humain est à la base de l’entreprise !

Avec près de 90 ans d’une histoire riche d’expériences, la Banque Nuger revendique une place particulière dans l’univers bancaire. Créée en 1924 par André Nuger, elle se spécialise à l’origine dans la gestion de patrimoine pour s’ouvrir ensuite aux entreprises et aux particuliers en devenant une banque généraliste. 
Rencontre avec Arnaud Guillemain d’Echon, Président du Directoire pour qui les valeurs que porte la Banque Nuger constituent l’une de ses forces.


« Je considère que la Banque Nuger est une banque différente, ne serait-ce qu’au regard de son histoire. A trois reprises, la banque a bénéficié de facteurs « chance » qui lui ont permis d’éviter des écueils qui auraient pu changer radicalement son parcours et qui aujourd’hui renforcent son expérience.

Nous avons tout d’abord eu la chance d’avoir su éviter la crise de 29 mais également d’avoir passé le cap de 1981 sans être privatisés. C’est également une chance que la famille Nuger ait pu disposer de l’appui d’un actionnaire comme le Crédit du Nord.
Grande banque régionale, très implantée dans le nord, le Crédit du Nord a réalisé son maillage territorial national en rachetant des banques régionales comme la banque Tarneaud à Limoges, la banque Courtois à Toulouse, ou plus récemment, la Société Marseillaise de Crédit.
L’intelligence de ce groupe est de s’être rendu compte que chacune des banques reprises avait son histoire, ses particularités, son approche du client… d’avoir considéré que ces particularismes étaient une richesse et qu’il fallait maintenir le modèle, voire l’amplifier.
Ainsi, pour maintenir ce lien très fort qu’avaient ces banques avec leurs clients il était nécessaire que ces établissements restent autonomes. C’est ce qui fait que la Banque Nuger est aujourd’hui une vraie PME régionale de 160 personnes tout en disposant des fonctions support d’une banque.
Le groupe Crédit du Nord apporte ses compétences en matière de salle des marchés, de catalogue produits et de gestion des systèmes d’information. Notre atout c’est de disposer d’un réel ancrage territorial, fort de nos liens avec nos clients, en pleine capacité de décision à l’échelon local, tout en étant susceptible d’offrir un service permettant à nos clients d’effectuer les mêmes opérations dans toute la France. »
« Le fait d’avoir conservé notre caractère régional développe un sentiment affectif entre le territoire et notre banque. Je suis conscient, et même fier, de mesurer combien nous sommes un investisseur important pour l’économie de notre région. Toutefois, notre responsabilité envers l’économie régionale nécessite une « agilité » permanente et une forte réactivité. Ainsi, par exemple, nos encours de crédit n’ont cessé d’augmenter même pendant la crise. Notre réalité, c’est que nous continuons à prêter et à nous engager pour soutenir l’économie régionale ! »
Je peux dire régulièrement à nos conseillers pro : Vous êtes les meilleurs de France !
« Si notre ancrage territorial est une force, la permanence de nos équipes en est une autre. Nos clients doivent pouvoir s’appuyer sur des équipes qu’ils connaissent. Nous veillons tout particulièrement à cet aspect.
L’un des exemples le plus significatif est représenté par la permanence des hommes à la gouvernance de la Banque. Je suis le 4e Président en 90 ans d’existence ! Cela créé des liens forts ainsi qu’un sentiment de grande responsabilité, d’autant que nos clients nous sont, eux aussi, particulièrement fidèles ».
« Il existe un baromètre national de « satisfaction clients » entre toutes les banques. Le groupe Crédit du Nord arrive traditionnellement premier de ce classement en terme de satisfaction sur le marché des professionnels. Parallèlement, tous les ans, chaque banque du groupe Crédit du Nord interroge ses clients qui notent leur banque, mais également leur agence. Au sein de ce classement, la Banque Nuger arrive en première position ! Je peux ainsi dire à nos conseillers: Vous êtes les meilleurs de France ! »
Nos conseillers ont des portefeuilles de taille raisonnable, ce qui leur permet de gérer dans une relation de proximité chacun de leurs clients. Un conseiller pro gère ainsi de l’ordre de 120 clients contre, parfois, jusqu’à 250 ou 300 clients dans d’autres établissements ».
« C’est le sérieux, la réputation et surtout le caractère différent de la Banque Nuger – banque régionale bénéficiant d’un ancrage local majeur adossé à un groupe national – qui nous permet d’être une alternative de plus en plus reconnue sur le marché ».
12 13, le magazine publié par la Banque Nuger
L’humain est la base de l’entreprise.
« Je pense qu’une entreprise marche bien si, tout d’abord, la hiérarchie respecte ses collaborateurs, que ses collaborateurs se respectent entre eux, que des liens humains se tissent dans l’entreprise, en résumé que se développe un esprit d’entreprise. C’est profondément ancré dans ma vision des entreprises au sens large. On ne peut arriver à cela que si les gens se sentent bien dans leurs têtes et dans leurs métiers. L’humain est la base de l’entreprise. De plus, je rajouterais qu’un banquier heureux dans son métier diffuse ce sentiment auprès de ses clients, ce qui créé indéniablement des liens.
Ce sont ces liens humains, associés à notre professionnalisme et notre rigueur, qui font que 70% de nouveaux clients viennent à la Banque Nuger sur recommandation de clients existants ».
En savoir plus :
Frédéric Coureau
En partenariat avec la Banque Nuger, le Journal de l’éco vous donne rendez-vous dans une nouvelle rubrique intitulée “Valeurs d’entrepreneurs” mettant en lumière les acteurs de notre territoire agissant pour une approche responsable sociétale de l’entreprise. 
 

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !