webleads-tracker

Tourisme, Hôtellerie, Restauration, Voyage

Foodora recrute 10 postes en CDI d’ici le 1er décembre 2017

Foodora recrute 10 postes en CDI d’ici le 1er décembre 2017

Poussée par une forte croissance et dans un contexte de développement avec 8 villes actives aujourd’hui et de nouvelles ouvertures programmées pour début 2018, Foodora compte sur de nouveaux talents pour continuer à s’étendre en France et recrute 10 personnes en CDI d’ici le 1er décembre 2017.


Arrivée en France en 2015, Foodora propose de se faire livrer un bon plat en 30 minutes chrono. Née en 2014 à Munich, elle appartient aujourd’hui à Delivery Hero, spécialiste de la livraison de commandes en ligne pour les restaurants.

Chez Foodora, l’environnement de travail facilite la prise de responsabilités, mais aussi la créativité.
Les équipes sont multiculturelles (Canadiens, Italiens, Suisses, Thaïlandais, Allemands, etc..), les missions sont à la fois opérationnelles et stratégiques.”

10 postes sont à pourvoir en CDI à Paris, Lyon et Bordeaux.

Les secteurs :
Finance, ressources humaines, sales, account management.

Les profils recherchés :
Jeunes diplômés d’école de commerce, d’école hôtelière, d’école d’ingénieurs et jeunes diplômés d’université.

 

L’objectif est de stabiliser les fonctions déjà bien assises au siège de l’entreprise et de renforcer la présence de Foodora en France

Nouveau CEO de Foodora France, Stéphane Mac Millan se réjouit de cette croissance : « Le marché de la FoodTech connaît une forte évolution en France depuis maintenant deux ans. Je suis fier de voir que Foodora contribue fortement au dynamisme de ce secteur, transformant petit à petit les habitudes de consommation alimentaire des Français. Notre entreprise connaît actuellement une période de croissance intense avec de nouvelles ouvertures programmées pour début 2018. Les équipes ont donc besoin de se renforcer. Recruter 10 nouveaux collaborateurs est un signe fort de la bonne santé de Foodora. »

 

Consulter les offres d’emploi : www.foodora.fr/contents/jobs



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !