webleads-tracker

Etudes, conseil, expertise

75% des indépendants se disent en bonne santé même s’ils se sentent plus stressés que les salariés

75% des indépendants se disent en bonne santé même s’ils se sentent plus stressés que les salariés

Pour mieux connaître l’état de santé et de bien-être de ses assurés à travers leur environnement de travail et leurs habitudes de vie, la RAM a confié au CREDOC et à CNO Associés la réalisation d’un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants. Plus de 100 000 assurés à la RAM ont été sollicités du 12 juin au 8 juillet 2014. Le premier enseignement est un fort taux de participation, révélateur d’attentes : 8,2 % de répondants, soit 8 676 questionnaires exploitables. Grâce ce baromètre, la RAM va mettre en place des actions de prévention en tenant compte des spécificités liées au statut d’indépendant de ses assurés.


7,9/10, les indépendants se disent en bonne santé

En matière d’état de santé perçue, les assurés de la RAM se jugent en meilleure santé que la population française : 75% des personnes interrogées se disent en « bonne » ou « très bonne santé » et s’attribuent une note santé de 7,9/10.

Si 64% des personnes interrogées ne connaissent pas de problème de santé chronique ou à caractère durable, 7% d’entre eux déclarent ne pas savoir s’ils souffrent d’un problème de santé chronique, contre 3% pour la population française.

Autre spécificité des indépendants : ils prennent peu de congés : 46% des indépendants prennent moins de 10 jours de congés par an.

Côté bien-être, on observe des résultats moins bons que pour l’ensemble de la population française : même si 64% des assurés se sentent « une bonne partie du temps » performants et actifs, ils déclarent être moins souvent « calmes et détendus » et plus souvent « découragés-abattus » que la population générale.

En matière d’habitudes de vie, 62% des personnes interrogées déclarent faire au moins une fois du sport dans une semaine habituelle et la majorité déclare avoir une alimentation relativement équilibrée.

Concernant les accidents du travail et de conditions de travail, les résultats montrent que les artisans sont les plus exposés. 5% des personnes interrogées (3,3% au régime général sur la période 2006-2012 – source PLFSS 2014) ont été victimes d’un accident de travail au cours des 12 derniers mois. Ces personnes sont majoritairement des artisans (7% contre 5% en moyenne).

Les indépendants aiment leur autonomie

L’autonomie, c’est le mot qui est cité en 1er par 50% des répondants pour décrire leur travail. Viennent ensuite la motivation, le plaisir et l’épanouissement. Un résultat corroboré par le fait que les indépendants sont plus enclins à continuer leur activité que la population générale (54% des indépendants se sentent capables de faire le même travail jusqu’à la retraite).

Le stress est cependant assez présent (c’est le 1er mot cité parmi ceux à connotation négative), notamment chez les commerçants. Vient ensuite la notion de précarité.

7 assurés sur 10 exercent seuls leur activité et 8 sur 10 estiment prendre le plus souvent les décisions seuls.

La mise en place d’actions spécifiques de prévention

Depuis plusieurs années, la RAM est aux côtés du RSI, pour relayer les campagnes de prévention sur le terrain. Le baromètre lui permet de cerner toujours mieux les attentes exprimées et de ce qui fait la spécificité des indépendants.

Plusieurs enseignements encourageants sont à retirer de cette enquête :

  • – Un vif intérêt des assurés de la RAM pour le sujet et de fortes attentes.
  • – Une note santé encourageante (7,9/10) qui cache toutefois de fortes disparités entre les groupes professionnels. Si globalement les indépendants déclarent être plutôt en bonne santé et satisfaits de leur qualité de vie au travail, certains, en particulier les artisans, sont plus exposés aux risques de santé.
  • – La mise en évidence d’actions spécifiques d’améliorations des conditions de travail adaptées aux spécificités des indépendants pour une évolution favorable dans le temps
  • – La pérennité et la réussite de l’activité sont très étroitement dépendantes de la santé de l’entrepreneur.

Sont ainsi envisagées plusieurs pistes d’actions. Partenaire du RSI, la RAM est disponible pour :

Délivrer l’information de prévention au bon moment : la majorité des entreprises sont petites et ne disposent pas, comme les salariés, d’une médecine du travail qui pourrait sensibiliser le chef d’entreprise sur sa santé. Dans ce contexte, la RAM étudie la mise en œuvre d’entretiens individuels avec l’assuré permettant de faire le point sur sa santé.

Permettre à l’indépendant d’être entouré, d’échanger : les indépendants sont souvent seuls pour prendre leurs décisions et plus souvent stressés. Là encore, la RAM peut aider à la mise en réseau, favoriser les échanges, en renforçant ce qu’elle a mis en place cette année, les communautés en ligne (http://lacommunaute.laram.fr ; http://createurs.laram.fr) .

A propos de la RAM

La RAM est le 1er organisme conventionné du RSI, le Régime Social des Indépendants. Elle a pour mission de verser les prestations maladie des artisans, commerçants et professions libérales. Elle assure également le recouvrement des cotisations maladie des professions libérales. Avec 2,4 millions de personnes protégées, la RAM représente aujourd’hui plus de 57 % du régime. Avec une part de marché de 58 %, la RAM est le premier organisme conventionné choisi par les auto-entrepreneurs.



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !