webleads-tracker

Artisanat & services

Coutellia confirme sa stature internationale

Coutellia confirme sa stature internationale

1500 m2 d’exposition, 150 couteliers venus des trois continents, 4000 visiteurs. Coutellia n’a de cesse de se forger une stature internationale par une progression du nombre d’exposants. Il confirme aussi son  ancrage dans le cœur des collectionneurs. Une 23ème édition qui a permis de primer les plus belles créations. Explications.


Clap de fin pour le salon Coutellia qui a fermé ses portes ce dimanche 19 mai en enregistrant 4000 entrées.

Comme à l’accoutumée, on se pressait de toute la France et d’ailleurs pour venir acheter ou contempler les plus belles lames.

D’édition en édition, la manifestation et sa notoriété rayonnent davantage au-delà de l’Hexagone. Pour preuve, le nombre d’exposants était en hausse par rapport à 2012. 150  couteliers d’art et fabricants du monde entier mais aussi une quinzaine de fournisseurs de matières premières et d’équipements du secteur coutelier ont dévoilé leurs pièces marquantes par leur technicité, savoir-faire et art.

Des créations distinguées

Le concours présidé cette année par Henri Chibret, fondateur des laboratoires Théa a remis le premier prix à Jean Pierre Martin, coutelier à Arles (Bouches du Rhône). Le second prix a été attribué à Koji Hara, célèbre coutelier japonais. Enfin, le public a accordé ses suffrages à Philippe Soeuvre, de Quarre les Tombes (Bourgogne). Enfin, Gaël Chabaudie, de l’Atelier du musée de la coutellerie, a reçu le prix des métiers du Rotary club.

Toucher de près le métier

Le week-end a aussi  été jalonné d’animations qui ont permis au public de mieux appréhender le métier de coutelier.  Les Compagnons de la Confrérie du Couteau de Tié ont encadré un atelier de montage de Thiers®  et orchestré des démonstrations de forge. De plus, l’ensemble du patrimoine du bassin Thiernois était accessible, révélant un passé riche de six siècles grâce au concours actif de l’office de tourisme et du musée de la coutellerie.

Une économie mondiale

Rappelons que le bassin de Thiers comptabilise 75 fabricants de couteaux employant près de 1000 personnes.  L’essentiel de la production se concentre dans des petites structures composées en moyenne de 12 salariés chacune. Enracinées localement, ces TPE/PME vivent à l’heure d’une économie mondialisée et une activité sur le plan international. 

En attendant, l’édition 2014 est déjà programmée. Elle aura lieu les 17 et 18 mai. Qu’on se le dise.

 

Source : communiqué de presse de Coutellia du 22 mai 201

Photo : le trophée créé par Hatypic



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !