webleads-tracker

Commerce

API s’implante au Brézet à Clermont sous la marque Comptoir Clermont Auto Pièces

API s’implante au Brézet à Clermont sous la marque Comptoir Clermont Auto Pièces

Auto Parts International (API) est un réseau de distribution de pièces automobiles qui compte aujourd'hui 67 points de vente en Belgique et 30 aux Pays-Bas. Le magasin Comptoir Clermont Auto Pièces créé par Laurent Jacotot dans la zone d'activités du Brézet est le 51ème dans l'hexagone.


« Nous commercialisons toutes les pièces détachées automobiles avec des équipementiers réputés et nous faisons aussi de l’équipement de garages ». Ponts élévateur 2 ou 4 colonnes, machines à pneus, appareils de diagnostics, équilibreuses, les professionnels de la réparation trouveront chez API de quoi s’équiper en totalité. « 80% de notre activité touche les professionnels, c’est à dire les garagistes et carrossiers et les 20% restants ce sont des particuliers. »  Sur 540m2 d’implantation, le magasin est facile d’accès à la fois par l’autoroute, par le centre ville  et par Cournon et Lempdes. Un point stratégique donc, et un circuit de grand passage pour ce magasin qui espère drainer un grand nombre des professionnels de l’agglomération clermontoise.

A 44 ans, Laurent Jacotot connait bien le secteur de l’automobile puisqu’il y travaille depuis une vingtaine d’années.  Titulaire d’un BEP-CAP d’assurances, d’un bac G3 en commerce et d’un BTS action commerciale il a intégré un groupe de distribution de pièces détachées automobiles à Dijon où il a occupé un poste de commercial. C’est après avoir fait l’école des cadres de la fonction automobile qu’il a été responsable d’une agence de 12 personnes à Dole, dans le Jura, avant de diriger une équipe d’une cinquantaine de personnes, toujours pour le même groupe, mais cette fois à Chalons sur Saône. Un beau cursus qui l’a mené jusqu’à la direction générale de Cosac et de Sansac en Auvergne durant 7 ans.

La création de son entreprise, API Clermont, est donc la suite logique de ce parcours.  « J’ai eu l’occasion de rencontrer David Rage, à la CCI, et il m’a épaulé puisque j’ai pu obtenir par Clermont Communauté un prêt personnel qui est venu se rajouter au projet ». La difficulté première, lors de la création, a été de trouver un local adapté à l’activité. « J’ai mis quatre mois pour trouver le bon magasin.  A mon sens, ce qui était déterminant, c’était la situation géographique,  puisque nous avons 25000 véhicules qui passent chaque jour devant notre enseigne.  Le loyer est acceptable et c’est un bon compromis. Je me suis associé avec la Banque Populaire, c’est la seule qui a répondu à la totalité du projet, c’est à dire l’achat du bâtiment et du fonds de commerce. »

Laurent Jacotot a créé sept postes et il a souhaité intéresser certains de ses salariés en les associant au projet. Les clients, eux, sont accueillis dans un espace moderne où ils se verront offrir un café et où ils pourront patienter avec des téléviseurs installés dans une zone d’attente. Autre avantage, ils peuvent également commander leurs pièces automobiles sur Internet et les livraisons se font sept fois par jour. Pour API Clermont les projets de développement sont nombreux : « L’objectif est de faire fructifier le premier site que nous avons mais d’ici quelques temps nous avons l’intention de nous implanter sur d’autres sites dans le département et même ailleurs dans la région Auvergne. »

                                                                                                Thomas Fauveau

 

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !