webleads-tracker

Information économique locale

Décideur

Diriger un club sportif comme une entreprise

Diriger un club sportif comme une entreprise
Jean-Michel Aulas, Président de l’OL et homme d’affaires

Homme d’affaires, Président du groupe Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas conjugue le verbe “réussir” à tous les temps. Il est le fondateur de CEGID, une société spécialisée dans l’édition de Progiciels de gestion Intégrés, Jean-Michel Aulas est devenu le Président du club de football l’Olympique Lyonnais en 1987. Il a accordé un entretien exclusif au Journal de l’Eco sur les questions de management de ses équipes administratives et sportives.


Après une licence de gestion, Jean-Michel Aulas fonde à peine âgé de 19 ans, un centre d’études et de gestion par l’informatique (Cegi). En 1983, profitant de la loi qui impose aux entreprises un Plan Comptable Général avec obligation d’utiliser des numéros de comptes déterminés, il quitte le Cegi et lance un projet de plus grande envergure, le Cegid, un centre d’études et de gestion informatique décentralisée. Grâce à un catalogue d’offres adaptées à chaque secteur (hôtellerie, BTP, restauration…), le nouveau projet séduit largement petites et grandes entreprises.

Parallèlement, Jean-Michel Aulas anime un réseau d’experts comptables ce qui lui permet de pénétrer le marché rapidement par le biais de ceux qui décident du choix de logiciels.

Passionné de football, Jean-Michel Aulas accepte d’entrer en 1987 dans le conseil d’administration de l’Olympique Lyonnais. En juin de la même année, il est nommé Président du club. A cette époque, l’OL est la lanterne rouge de la division 2. Jean-Michel Aulas se fait un devoir de ramener le club en division 1 et de remporter au moins un titre dans les quatre années qui suivront.

Trente ans plus tard, ce sont de très nombreux titres, dont plusieurs fois celui de champion de France ligue 1 qui ont été remportés par le club. Outre la réussite sportive, Jean-Michel Aulas a réussi à faire entrer le groupe OL en bourse le 26 janvier 2007.



Un article de Maud LAURENT

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !