webleads-tracker

Information économique locale

Tech & Innovation

Consolidation de l’engagement financier de la région pour le film d’animation

Consolidation de l’engagement financier de la région pour le film d’animation

Un protocole a été signé la semaine dernière à Annecy entre la Région, Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma et le Festival international du film d’animation. Il prévoit une consolidation de l’engagement financier de la Région : un million d’euros de plus qu’en 2018, soit 3,3 millions. Auvergne-Rhône-Alpes devient ainsi la 1ère Région française en soutien à la production.


En parallèle, le plafond d’intervention du Fonds d’aide à la création pour les séries de fiction ou d’animation est passé à 300 000 €, au lieu de 180 000€ précédemment. La Région a ainsi aidé 8 séries d’animation pour la télévision et spéciaux TV en production pour 740 000 € en 2018.

Florence Verney-Carron, Vice-Présidente déléguée à la Culture et au Patrimoine : « Notre Région est fière de pouvoir compter sur des talents créatifs dans un domaine en pleine croissance sur notre territoire. Les studios du monde entier recrutent dans nos écoles, dont le savoir-faire unique fait de notre Région et de ce festival un point de passage incontournable de l’animation en Europe ».

Auvergne-Rhône-Alpes, une Région moteur de l’animation

– Une vingtaine de studios d’animation pour 30 millions de chiffre d’affaires
– Entre 500 et 600 emplois à temps plein dans ce domaine,
– une cinquantaine de prestataires
– 2,3 M € d’aides régionales à la production de films d’animation en 2018
– 1, 4 M € pour le développement des 5 Pôles d’excellence, de la filière et de la formation/écoles
– 1,3 M € pour l’éducation aux images, dans et hors temps scolaire, les festivals de proximité et les projets d’action culturelle
– 6 écoles
– 8 séries d’animation soutenues pour la télévision en production pour 740 000 € en 2018. Soit : 2 893 minutes d’animation fabriquées en 2 080 jours en Auvergne-Rhône-Alpes ; 184 postes de techniciens mobilisés (animateurs, lay out artists, directeurs de studios …)
– 7,4 M € de retombées économiques directes des séries aidées, dont 80% sur l’emploi plus les prestataires
– Un effet levier de 10 € de retombées pour 1€ d’aide à la production.

Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes « La filière animation a un formidable potentiel dans notre région mais est confrontée à de nombreux défis. Le rôle de la Région est d’encourager les initiatives et de donner à cette filière les moyens de se fédérer pour peser davantage au niveau international. L’ADN de notre Région, c’est cette capacité à mettre ensemble nos petits poucet, de jouer notre carte « Vie de Courgette » pour faire ensemble tomber des montagnes ».

Un effort, devra cependant être fait par les services de la Région en matière de règlement des factures ou des subventions accordées aux prestataires audiovisuels. Ils sont actuellement proches de 60 jours et ces délais fragilisent les structures concernées qui sont souvent des TPE.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !