webleads-tracker

Start-up

Le Vent à la Française | Les bracelets Made in France

Le Vent à la Française | Les bracelets Made in France
Charles Tissier et Louis Chaumeil, amis d’enfance et créateurs de l’entreprise Le Vent à la Française

L’entreprise Le Vent à la Française est née d’une envie, celle de faire voyager le Made in France, tant par sa fabrication que par son symbole fort, un bracelet représentant une rose des vents, synonyme de liberté et véritable guide de tout aventurier. Les ventes du produit phare 100% fabriqués en France, ont très vite pris de l’ampleur. Aujourd’hui, porter un produit Le Vent à la Française, c’est privilégier les circuits courts et favoriser la réduction de son empreinte carbone tout en faisant perdurer la qualité, l’authenticité et le charme du savoir-faire français. Ses fondateurs Charles Tissier et Louis Chaumeil sont les invités de notre rédaction.


Nous sommes Charles et Louis, amis d’enfance et créateurs de l’entreprise Le Vent à la Française. Notre siège est basé à Clermont-Ferrand, dans le Puy de Dôme. C’est en 2016, autour d’un café que naît notre projet. D’abord une envie, celle de faire voyager le Made in France, tant par sa fabrication que par son symbole fort. Nous avions également remarqué que le bracelet, tendait à devenir un accessoire masculin. Ensuite, plusieurs idées, gravitants toutes autour du champ lexical du Voyage.

Enfin, le choix d’un bracelet représentant une rose des vents, symbole de liberté et véritable guide de tout aventurier.

Son secret : une médaille frappée dans l’atelier FIA Médailles (à Dardilly), liée à un cordon réalisé par la maison Gauthier Fils (à Vertolaye), adaptable au plus petit comme au plus grand des poignets grâce à ses deux noeuds coulissants, un bracelet à la qualité d’une fabrication 100% française.

Ces deux ateliers se trouvent à moins de 200 kilomètres de nos bureaux. Nous souhaitions dès nos débuts collaborer avec des ateliers proches de nous aussi bien géographiquement que dans les valeurs qui nous sont communes.

La vente de nos bracelets 100% fabriqués en France a très vite pris de l’ampleur, nous avons donc imaginé et réalisé de nouveaux projets, tels que : des bonnets à pompon, des chaussettes, ou encore des casquettes brodées de notre écusson.
Nous avons aussi confectionné une gamme de prêt-à-porter avec des t-shirts 100% coton bio et des sweats 100% coton dont 40% composés à partir d’anciens vêtements, tous réalisés dans des ateliers français hautement qualifiés.

Comment envisagez-vous Demain ?
L’avenir, nous sommes convaincus que nous devons le construire, tous, main dans la main, car les petits efforts de chacun contribuent à une grande réussite commune. Nous sommes conscients des enjeux de demain et de l’envie de chacun de tendre à sa façon, vers une consommation plus responsable et plus durable.

Aujourd’hui, porter un produit Le Vent à la Française, c’est privilégier les circuits courts et favoriser la réduction de son empreinte carbone tout en faisant perdurer la qualité, l’authenticité et le charme du savoir-faire français, le rendant accessible à tous sans pour autant trahir sa vraie valeur.

Parlez-nous de vos valeurs…
Depuis nos débuts, nous souhaitions donner du sens à nos collections et chacune d’entre elles est unique, par son histoire. Nous voulions que nos produits soient 100% fabriqués dans notre beau pays, tout en privilégiant une fabrication éco-responsable et durable comme le montre notre collection de prêt-à-porter, confectionnée à partir de coton bio et de matières recyclées. Fin 2019, nous avons imaginé et crée une collection de bracelets 100% éco-responsable, qui représente aujourd’hui une de nos meilleures ventes.

En effet, nous avons toujours eu à coeur d’oeuvrer pour des causes environnementales, sociales et avant tout humaines.

Dès nos débuts, nous nous sommes engagés en faveur de la valorisation professionnelle de personnes atteintes de handicap, avec l’ESAT Pierre Doussinet (à Romagnat, dans le Puy-de-Dôme) où 10 personnes assemblent nos bracelets quotidiennement, mais aussi, avec l’ITHAC de Riorges (dans la Loire) pour la réalisation de nos textiles, où 87% des personnes employées sont atteinte de handicap.

Depuis le printemps 2019, nous offrons la possibilité à nos clients de faire un don à la fin de leur commande, à deux associations auprès desquelles nous sommes partenaires et qui nous tiennent à coeur : la Société Nationale des Sauveteurs en Mer et celle de la Ligue handisport Auvergne-Rhône-Alpes.

Parlez-nous de votre collection 100 % éco-responsable …

Pour nous, créer une collection 100% éco-responsable était une suite logique des collections confectionnées jusqu’ici. Nous voulions proposer un modèle irréprochable, nous l’avons fait.

Pour cela, nous avons choisi une pièce en bois de hêtre issu de forêts françaises gérées durablement et fabriquée dans une EPV située dans le Sud-Ouest de la France. Nous l’avons liée à un cordon en polyester recyclé, fabriqué par la maison Gauthier Fils, véritable allié depuis nos débuts. Bien qu’il soit en bois, ce bracelet comme tous ceux de nos précédentes gammes, est résistant à l’eau.

Quelles sont vos dernières créations ?

Notre dernier projet à avoir vu le jour, c’est une gamme de 12 modèles de bracelets à la fois élégants et résistants, composés d’une pièce noire liée à un cordon clair ou foncé : la collection Noir Asphalte. Sans doute la plus osée de nos créations, que nous avons souhaité réaliser main dans la main avec les ateliers qui nous accompagnent depuis toujours, pour une qualité française au rendez-vous.

Cette collection était très attendue. Elle a suscité beaucoup d’intérêt dès sa sortie avec plus de 500 pré-commandes en seulement quelques jours. Nous avions reçu beaucoup de demandes de la part de notre communauté sur les réseaux sociaux à ce sujet. Pour cette gamme comme pour les précédentes, nos bracelets sont résistants à l’eau et leur cordon est toujours garanti à vie.

Quelles sont vos motivations ? Avez-vous des conseils à donner à de futurs entrepreneurs ?
Depuis nos débuts, nous avançons avec comme motivation, la citation “Il n’y a pas de Vent contraire pour celui qui sait où il va.” et elle nous motive à tel point que nous l’avons affiché dans nos bureaux pour ne jamais en perdre l’idée inspirante qu’elle véhicule.

Croire en soi, c’est le premier pas vers la réussite donc si nous avions un conseil à donner, c’est celui de croire en vous et en vos projets.

Mais également de toujours garder les pieds sur terre en pensant aux belles choses qu’il vous reste à accomplir, en faisant de ce but une motivation au quotidien. Au début de l’aventure Le Vent à la Française peu de personnes autour de nous auraient parié sur le succès de ce projet.
On dit que la chance sourit aux audacieux, alors provoquez-la, osez, vous ne le regretterez pas.

Votre mot de la fin…
Nous donnons le meilleur de nous-même chaque jour pour imaginer et créer de nouveaux projets toujours plus engagés, et nous avons besoin de vous pour cela. Construisons un avenir meilleur, ensemble, main dans la main.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !