webleads-tracker

Société

26 et 27 septembre | Le retour de René Arnoux à Charade

26 et 27 septembre | Le retour de René Arnoux à Charade

Deux ans après son 60ème anniversaire, le circuit de Charade aux portes de Clermont-Ferrand accueillera de nouveau les véhicules d’exception qui ont permis d’écrire sa légende. Le moment de déconfiner les vieilles mécaniques et de retomber le temps d’un week-end dans l’âge d’or du circuit est arrivé.


De grands noms du sport automobile français seront présents à l’occasion de ce Charade Heroes 2020 et prendront la piste lors des Moments d’Exception dans le baquet de voitures de légende : parmi eux, René Arnoux prendra le volant de la Ferrari 312B3-1974, Formule 1 pilotée par Niki Lauda en 1974 et lors des 2 premiers Grands Prix de la saison 1975, année du premier titre de Champion du Monde du pilote autrichien.

Le palmarès de René Arnoux
• Vainqueur du Challenge Européen de Formule Renault en 1973,
• Vainqueur du Challenge Formule Renault Europe en 1975,
• 2ème du Championnat d’Europe de Formule 2 en 1976,
• Champion d’Europe de Formule 2 en 1977,
• 162 Grands Prix disputés entre 1978 et 1989 dont 18 pole positions, 22 podiums et 7 victoires,
• 3 participations aux 24 Heures du Mans en 1977, 1994 et 1995 avec comme meilleur résultat une 3ème place en catégorie LM GT1 (12ème place au général) en 1994,

Billetterie, informations & inscriptions sur : www.charade-heroes.com

René Arnoux en bref
Très populaire, apprécié pour sa combativité et son franc parler, René Arnoux fut une des personnalités majeures de la Formule 1 dans la première moitié des années 80 dans le prolongement de son duel mémorable avec Gilles Villeneuve à Dijon en 1979.

René Arnoux débuta sa carrière avec Tico Martini : successivement volant Shell, champion de Formule Renault puis Champion d’Europe de Formule 2 (1977), il accéda à la Formule 1 avec la petite équipe nivernaise en 1978, avant de terminer la saison dans l’équipe Surtees.

Le coureur automobile Sur le circuit de Charade :
• 1973 : 3ème du Challenge Européen Formule Renault (Martini MK 11) ,
• 1975 : 2ème de la course de Formule Renault Europe (Martini MK 15 RE)

Il intégra ensuite l’écurie Renault en 1979 avec laquelle il gagna ses premiers Grands Prix mais qu’il quitta suite à sa mésentente avec Alain Prost pour rejoindre en 1983 la prestigieuse et mythique Scuderia Ferrari.

Il poursuit en 1986 chez Ligier où il signe ses derniers coups d’éclat avant de terminer sa carrière en Formule 1 à l’issue de la saison 1989. Entre 1978 et 1989, René Arnoux a gagné 7 Grands Prix et signé 18 poles positions.

Son meilleur classement au championnat du Monde de Formule 1 fut une 3ème place en 1983, année où il fut en lice pour le titre jusqu’au tout dernier Grand Prix.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !