webleads-tracker

A la Une

ANDRH | Leçons d’optimisme et d’humanisme

ANDRH | Leçons d’optimisme et d’humanisme

L’Association Nationale des Directeurs Ressources Humaines AUVERGNE, en partenariat avec le MEDEF Puy de Dôme, l’ESC Clermont Business School et l’Université Clermont Auvergne vient d’organiser une conférence sur le thème « Quels impacts de la Crise COVID-19 sur les stratégies d’entreprise et les stratégies Ressources Humaines ? ». Dans une époque où les bouleversements sont nombreux, le rôle des DRH parait essentiel à la cohésion des équipes.


Espoirs de changement dans l’entreprise
Pour Charles-Henri BESSEYRE DES HORTS, “les modèles managériaux ont été bousculés par la crise et doivent s’orienter vers plus de responsabilisation, favoriser la créativité, développer la confiance et l’équité. Les stratégies d’entreprises se doivent d’être plus inclusives, en engageant un travail de fond sur les valeurs de l’entreprise et en intégrant les enjeux de la transition climatique”.

Le rôle des DRH ! Il s’agit d’un rôle hautement stratégique et indispensable :
Assurer le bien-être physique et mental des équipes
Réduire les fractures créées du fait des différences de traitement pendant et après le confinement (télétravail et chômage partiel, notamment)
Anticiper les évolutions des structures d’emplois
Piloter la transformation durable des organisations du travail
Développer de nouvelles relations avec les partenaires sociaux dans une dynamique de respect et solidarité


L’humain et la protection de la santé

En seconde partie de conférence, une table ronde, animée par Pierre MATHIEU, Maître de conférences à l’U.C.A. a réuni Véronique ROUX, Brigitte NIVET, Patrick MEUNIER, Directeur de VINCI Energies en Auvergne, Vincent ANDRE, DG de PICTURE, Catherine BOISGARD, DRH du Groupe Association Hospitalière Sainte Marie et Thomas MERCELOT, DRH d’HERMES à SAYAT.

Pour Brigitte NIVET, l’enjeu est de repenser un nouveau modèle soutenable, écologiquement, socialement, économiquement, mais aussi démocratiquement. Les modes de gouvernance doivent évoluer vers plus de démocratie !

Selon Catherine BOISGARD, la crise sanitaire a été un booster inespéré pour le collaboratif et un vecteur d’accélération du changement. Nos quotidiens ont été bousculés, mais la solidarité a connu un formidable développement.

Thomas MERCELOT a souligné le rôle clé des Manager de proximité, l’importance d’une équipe de Direction « terrain » mise en place chez Hermes, solidifiant ainsi le capital confiance au sein des équipes.
Patrick MEUNIER a témoigné sur l’importance du pilotage par la cellule de crise, l’agilité à mettre en place le télétravail, malgré les réticences initiales et l’importance du « retour d’expérience ».

Pour Vincent ANDRE, il est essentiel que le binôme DG/DRH travaille main dans la main pour rassurer, informer et accompagner les managers de proximité.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !